Etats-Unis | Le Congrès approuve un plan d’aide de plusieurs milliards de dollars à l’Ukraine, Israël et Taïwan

Etats-Unis | Le Congrès approuve un plan d’aide de plusieurs milliards de dollars à l’Ukraine, Israël et Taïwan

La Chambre américaine des représentants a approuvé, samedi 20 avril 2024, un grand plan d’aide en faveur de l’Ukraine, Israël et Taïwan. Près d’une centaine de milliards de dollars seront décaissés afin de fournir une aide militaire et humanitaire à ces trois pays.

Quatre-vingts quinze (95) milliards de dollars, c’est le montant exact que la Chambre américaine des représentants a approuvé afin de fournir une aide militaire à l’Ukraine et à Israël, reconstituer les systèmes d’armes américains et apporter une aide humanitaire aux civils de Gaza.

Environ 61 milliards de la somme sera allouée au pays d’Europe de l’Est, engagé dans une offensive contre la Russie. L’argent servira à acheter des armes pour un total de 13,8 milliards de dollars et 9 milliards, sous forme de « prêts-subventions », seront accordés à l’aide économique que nécessite cette nation.

En ce qui concerne Israël, environ 26 milliards de dollars seront alloués en soutien à l’État hébreu et sous forme d’aide humanitaire à la population de Gaza. Sur cette somme, pas moins de 4 milliards de dollars seront consacrés à la reconstitution des systèmes de défense antimissile israélien.

Dans cette importante somme qui sera bientôt décaissée, les États-Unis promettent une enveloppe de 8 milliards pour la région indo-pacifique. Une manière de contrer la politique de la Chine dans cette région du globe. Plus de 3,3 milliards de dollars seront consacrés à l’infrastructure et au développement des sous-marins. 1,9 milliard de dollars seront engagés pour reconstituer les armes américaines fournies à Taiwan et à d’autres alliés régionaux.

Il faut souligner que l’adoption du texte par le Sénat est attendue la semaine prochaine. Le président américain Joe Biden a promis de signer le paquet dès qu’il le recevra.

Par ailleurs, lors de la réunion, les parlementaires américains ont voté un projet de loi qui prévoit l’interdiction de TikTok aux États-Unis si le réseau social ne coupe pas les liens avec sa maison mère ByteDance, et plus largement avec la Chine.

Depuis plusieurs mois, le réseau social chinois est dans le collimateur des autorités américaines qui estiment que la plateforme de vidéos courtes et divertissantes permet à Pékin d’espionner et de manipuler ses 170 millions d’utilisateurs sur le sol américain.

LIRE AUSSI

PressLakay