États-Unis : le fils de Joe Biden, Hunter, à nouveau inculpé

États-Unis : le fils de Joe Biden, Hunter, à nouveau inculpé

La justice fédérale américaine a inculpé jeudi Hunder Biden, le fils de l’actuel pensionnaire de la Maison Blanche. Il serait impliqué dans un « stratagème » lui évitant de payer 1,4 million de dollars d’impôts.

Alors qu’il est déjà poursuivi par la justice américaine pour détention illégale d’arme, le fils du Président Joe Biden, Hunter pourrait être jugé deux fois l’an prochain, pendant que son père tente de se faire réélire à la Maison Blanche. Cette fois, celui qui n’en finit toujours pas avec les déboires judiciaires comme l’adversaire politique de son père, Donald Trump, est inculpé pour fraude fiscale.

Selon l’acte d’accusation, Hunter Biden, 53 ans, « a été impliqué dans un stratagème » qui lui a permis de faire une évasion fiscale en évitant de payer 1,4 million de dollars en impôts dus pour la période fiscale allant de 2016 à 2019. Toujours d’après le document, le fils de l’élu démocrate aux États-Unis a dépensé des millions de dollars dans un style de vie extravagant au lieu de payer ses impôts.

Neuf chefs d’accusation ont donc été émis à l’encontre d’Hunter, allant à la fraude fiscale aux fausses déclarations, à précisé l’acte d’accusation. “L’ancien avocat et hommes d’affaires a dépensé son argent pour financer sa consommation de drogues, s’offrir la compagnie « d’escorts », des voitures et vêtements de luxe”, a avancé le document.

Il faut signaler que ces nouvelles poursuites judiciaires étaient attendues et ce, depuis l’annulation l’été dernier de l’accord de plaider coupable passé par Hunter Biden avec le procureur David Weiss. Ce dernier était susceptible de lui éviter la prison et un procès gênant alors que son père est en pleine campagne électorale pour se faire réélire à la Maison Blanche.

L’accord couvrait à la fois les accusations de fraude fiscale, comme celles-ci, et celles d’acquisition illégale d’arme à feu. Cependant, il a été retiré à la suite de doutes émis en juillet par une juge en ce qui concerne sa validité.

Selon plusieurs médias américains, Hunter Biden encourt 17 ans de prison dans ce volet de fraude fiscale alors qu’il risque déjà 25 ans d’emprisonnement à cause de sa détention illégale d’arme.

LIRE AUSSI

PressLakay