États-Unis: le nombre de migrants haïtiens expulsés grimpe à 7 500, selon l’OIM

États-Unis: le nombre de migrants haïtiens expulsés grimpe à 7 500, selon l'OIM

Les États Unis, en dépit des critiques, continuent de déporter les migrants haïtiens. Plus de 7500 ont déjà été expulsés, a indiqué l’Organisation Internationale Pour la Migration ( OIM).

Alors que le problème des migrants en situation irrégulière est en passe de sortir dans l’opinion, les États-Unis poursuivent la déportation des migrants et pas moins 7 500 personnes ont déjà été expulsées vers Haïti , a déclaré Giuseppe Loprete, directeur de l’OIM en Haïti.

Il évoque une réglementation sanitaire pour la pandémie de COVID-19. Les États-Unis ont alors entamé une expulsion massive de ces migrants, dont 20% d’enfants, effectuant des vols quotidiens vers la capitale, Port-au-Prince, et Cap Haïtien, deuxième ville du pays.

Mais ce n’est pas uniquement les États-Unis. Le Mexique également se lance dans cette campagne d’expulsion. Ce dernier a déjà effectué deux vols vers Haïti avec 199 migrants.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay