Facebook: Mark Zuckerberg annonce que Trump est banni de Facebook et d’Instagram pendant au moins les deux prochaines semaines.

0 85

Dans un article de blog jeudi, le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a annoncé que Facebook interdirait le président Donald Trump de ses plateformes «indéfiniment» à la suite d’une attaque pro-Trump contre le Capitole américain cette semaine. L’interdiction ne sera pas levée avant le jour de l’inauguration, selon Zuckerberg.

Les événements choquants des dernières 24 heures démontrent clairement que le président Donald Trump a l’intention d’utiliser le temps qu’il lui reste pour saper la transition pacifique et légale du pouvoir à son successeur élu, Joe Biden , a déclaré Zuckerberg. Nous étendons le blocage que nous avons placé sur ses comptes Facebook et Instagram indéfiniment et pendant au moins les deux prochaines semaines jusqu’à ce que la transition pacifique du pouvoir soit terminée.

La décision de Facebook d’interdire Trump est une escalade sans précédent dans l’approche de la plate-forme pour modérer les messages du président. Alors que les émeutiers ont pris d’assaut le Capitole mercredi, Facebook a supprimé une vidéo de Trump répondant à la violence. Dans ce document, Trump a fait de fausses déclarations sur les résultats des élections de 2020 et a dit aux émeutiers de «rentrer chez eux» quelques heures après le début de l’invasion initiale. Facebook a parcouru trois étiquettes différentes sur la vidéo avant que la plate-forme ne décide de la supprimer complètement environ une heure après sa publication.

Dans un communiqué mercredi, le vice-président de l’intégrité de Facebook, Guy Rosen, a déclaré que l’émeute du Capitole était une situation d’urgence. Il a poursuivi: Nous avons supprimé [la vidéo de Trump] parce que, dans l’ensemble, nous pensons qu’elle contribue plutôt que de réduire le risque de violence continue.

Twitter a verrouillé le compte de Trump mercredi soir, mais n’a émis aucune interdiction à long terme du président sortant. Dans un fil de tweet mercredi, Twitter a annoncé le blocage en réponse à trois tweets qui enfreignaient ses politiques. Une fois que Trump a supprimé ces tweets, la période de verrouillage de 12 heures a commencé.

Robinson JEROME

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More