Fête de l’indépendance : tirs nourris, barricades de pneus enflammés, journée mouvementée aux Gonaïves

0 31

La ville des Gonaïves s’est réveillée sous tension ce mercredi 29 décembre 2021. Des tirs nourris sont entendus et des barricades de pneus enflammés sont remarqués au Centre-Ville de la cité de l’indépendance. Cette situation a provoqué la paralysie des activités.

Des individus armés de Raboteau,  un quartier de cette commune du département de l’Artibonite, protestent contre la venue du Premier Ministre Ariel Henry le 1er Janvier 2022 dans le cadre de la commémoration des 218 ans de l’indépendance nationale.

Tirs nourris d’armes automatiques, barricades de pneus enflammés au centre commercial de la ville. Le marché public est vidé de ses occupants. Les protestataires ont contraint les petits marchands à vider les lieux. Ils ont également tenté d’incendier Lama cosmétique, propriéte privée de l’agent exécutif intérimaire des Gonaïves,  Donald Durogène.

Les banques commerciales gardent les portes fermées. Toutes les activités sont paralysées dans ce secteur, rapporte un confrère sur place. 

Ce mouvement viserait a faire échec à l’équipe gouvernementale qui s’apprête à marquer la date historique du 1er janvier 2022 par une cérémonie officielle aux Gonaïves.

Entre temps, les travaux de construction du stand devant accueillir les officiels qui pourraient venir assister à la cérémonie de commémoration du 218ème anniversaire de l’indépendance nationale aux Gonaïves le 1er janvier 2022 sont suspendus suite à l’attaque armée du mardi soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More