« Fille riche au temps pauvre », la nouvelle fable de Epaphras Gibbs

0 25
Subscribe to our newsletter

Fille riche au temps pauvre, c’est le titre de la nouvelle fable de Epaphras Gibbs. Ce jeune fabuliste a décidé de publier ce nouveau projet suite à la mort de l’ancien président Jovenel Moïse. Dans les lignes qui suivent, lisez l’intégralité du texte.

Fille riche, au temps pauvre…
Non loin d’un grand rivage, se trouvait un petit village, là ou l’esprit communautaire et la paix régnaient. Après la mort de l’archiduc jacques le père de jacqueline, le village s’est totalement effondré: corruption, racisme, exclusion, violence, anarchisme, c’était les mots à la base de la destruction de cette bande de terre.

Quand tout à coup survint la jeune fille du duc, Jacqueline héritière de plein droit du village, avec ses beaux yeux, et toute sa richesse tomba amoureuse de Boyo, respectueux, intelligent, galant, mais malheureux, Sachant qu’Ankano, venant d’une terre lointaine, à la peau d’un agneau, d’un cœur de Léviathan, et rebelle aux lois ;

Pris la parole et dit : le village n’appartient plus aux riches, mais aux pauvres, aux gens affamés, nomades, illettrés, sans feu ni lieu, défendons tous cette cause.

Boyo le compagnon de Jacqueline : vite répliqua d’une voix tendre et ferme, le village appartient à tous, sans distinction aucune, ne vous laissez pas manipuler par un caméléon.

Mais aveuglé par l’emprise d’écœurement, Boyo n’arrive pas à convaincre ses semblables qui sont totalement maitrisé par Ankano le pantin.
A cet effet, Boyo court rejoindre Jacqueline et expliqua les faits, et dit : Tu penses réellement que le village renaîtra de ses cendres ?

Sans préjudice jacqueline répliqua en disant : jusqu’à mon dernier souffle, sur les pas de nos ancêtres tôt ou tard tout reviendra dans l’ordre.

Ainsi, elle alla dans tous les quartiers donnant une nouvelle forme de revendication, parla avec les responsables et les autres alliés d’Ankano pour essayer d’établir une ère de fraternité, en apportant de la satisfaction aux villageois pour une entente sans maquillage grâce à ses richesses pour sauver cette bande de terre des griffes d’Ankano le haineux.

Ankano agité, courroucé, furieux, ravitaille plus d’efforts, fâcheusement non abouti car les villageois ont repris la hardiesse en Jacqueline et Boyo.

Morale: Quand la conscience règne, la haine se Dissout.

Epaphras GIBBS
Fabuliste GES

En fin de compte, le jeune journaliste ne compte pas raccrocher son stylo. « La mort de la Mort » est le prochain récit qui sera bientôt disponible. Les lecteurs sont invités à découvrir ses anciennes et nouvelles fables sur sa page Facebook officielle « Epaphras Gibbs GES »

Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More