Flash : Ariel Henry cède finalement à la pression et quitte son poste

Ariel Henry premier ministre ai haïtien

Le Premier ministre de facto et impopulaire, Ariel Henry a finalement remis sa démission, ce lundi 11 mars 2024, lors d’un Conseil des Ministres. Cette décision quelque peu surprenante du neurochirurgien récalcitrant survient au moment où les acteurs politiques haïtiens, des dirigeants de la CARICOM et des représentants américains se réunissent sur la conjoncture haïtienne.

Alors que le locataire de la Primature est resté bloqué à Porto Rico et n’est pas en mesure de regagner la capitale haïtienne à cause des violences perpétrées par les gangs armés, celui-ci a finalement remis sa démission lors d’un Conseil des ministres, ce lundi.

Il faut souligner que le PM par intérim voulait rester au pouvoir jusqu’à la tenue des élections en août 2025. Il avait fait cette déclaration au cours d’un sommet à Guyana à la fin du mois de février.

Il faut aussi rappeler que le neurochirurgien avait remplacé l’ancien titulaire de la Primature, Claude Joseph, comblant ainsi le vide gouvernemental provoqué par l’assassinat de l’ex président Jovenel Moïse. Il aurait dû quitter le pouvoir le 7 février dernier, en raison de la caducité de l’accord du 21 Décembre 2022.

Entre-temps, les acteurs politiques haïtiens et les dirigeants de la CARICOM sont en pleine négociation. Plusieurs propositions sont sur la table notamment la constitution d’un Conseil Présidentiel, qui a déjà trouvé la bénédiction de plusieurs acteurs dont les États-Unis.

LIRE AUSSI

PressLakay