FLASH -Assassinat de Jovenel Moïse | L’ex Senateur John Joël Joseph condamné à la prison à vie aux États-Unis

L'Ex sénateur John Joël Joseph

Inculpé puis plaidé coupable en ce qui a trait au dossier relatif à l’assassinat de Jovenel Moïse, l’ancien Sénateur, John Joël Joseph est maintenant condamné à la prison à perpétuité. C’est un juge fédéral à Miami, États-Unis, qui a prononcé la sentence, mardi 19 décembre 2023.

Le dossier de l’assassinat crapuleux de l’ancien Chef d’État haïtien avance à grand pas au niveau de la justice américaine. Si en Haïti, les auditions continuent à se multiplier sans qu’aucune condamnation n’est encore faite jusque-là, aux États-Unis, nous en sommes maintenant à une troisième. En effet, après l’officier à la retraite de l’armée colombienne, Germán Alejandro Rivera Garcia, alias « Colonel Mike », l’homme d’affaires Haïtiano-Chilien, Rodolphe Jaar et l’ancien sénateur haïtien, c’est désormais au tour de l’ancien parlementaire John Joël Joseph de connaître sa sentence.

Deux mois après avoir signé un accord de plaidoyer avec la justice américaine dans l’espoir d’obtenir une réduction de sa peine en promettant de coopérer proprement à l’enquête, M. Joseph est finalement condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. C’est le juge fédéral José E. Martínez a prononcé la peine maximale, mardi, lors d’une audience à Miami qui a duré environ 30 minutes.

Lors de l’audience, Joseph a demandé grâce et a déclaré qu’il n’avait jamais prévu de tuer le président haïtien sans toutefois nier son implication dans le crime odieux commis dans la nuit du 6 au 7 juillet 2021. Vêtu d’une chemise et d’un pantalon beiges de prisonnier, il était menotté et avait des chaînes aux chevilles alors qu’il écoutait la décision du juge assis à côté de son avocat.

« Il s’est avéré que le plan a été dépassé, incontrôlable », a déclaré [en créole] l’inculpé jugeant que le plan avait changé sans qu’il ne soit au courant et que cela n’a jamais été son intention de tuer le Président .

Il faut souligner que parfois les avocats américains recommandent aux juges de réduire la peine s’ils déterminent que la personne reconnue coupable collabore à leur enquête comme il l’avait promis lors de l’accord de plaidoyer. C’est donc la raison pour laquelle que le juge fédéral de Miami a déclaré qu’il envisagerait une réduction de la peine si le gouvernement le demandait. Une procédure qui peut prendre plusieurs mois ou années après le prononcé de peine.

« Que vous ayez tenté ou non l’assassinat, vous entrez en territoire dangereux », a déclaré Martínez tout en condamnant l’accusé à la prison à vie.

John Joël Joseph devient le troisième des 11 suspects détenus et inculpés à Miami à être condamné dans le cadre de ce que les procureurs américains ont appelé “un complot ourdi” bien monté en Haïti et en Floride dans lequel des mercenaires colombiens ont été embauchés pour kidnapper et/ou tuer l’ancien président Jovenel Moïse dans sa résidence privée à Pèlerin 5, dans la commune de Pétion-Ville.

À rappeler que les deux autres personnes condamnées dans cette affaire sont l’homme d’affaires haïtiano-chilien Rodolphe Jaar et l’officier colombien à la retraite Germán Alejandro Rivera García. Tous deux ont été condamnés à la prison à vie.

À noter aussi qu’un autre inculpé dans cette affaire de meurtre à savoir Joseph Vincent, citoyen haïtiano-américain et ancien informateur confidentiel de la US Drug Enforcement Administration, avait plaidé coupable ce mois-ci, soit le 5 décembre dernier, et attend sa condamnation en février 2024.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay