Flash-Etats-Unis : Biden annonce la prolongation et la désignation du TPS pour les Haïtiens

TPS

Alors que l’information circulait déjà dans les coulisses, le gouvernement américain a annoncé, vendredi, une prolongation et une nouvelle désignation du statut de protection temporaire, ou TPS, pour Haïti pendant 18 mois. Cette décision rentre dans le cadre d’une ensemble de mesures adoptées par l’administration Biden en ce qui a trait à la question migratoire.

Ils sont environ 200.000 Haïtiens vivant sur le territoire américain menacés par une expulsion étant bénéficiaire d’un programme qui arrive à son terme, le statut de protection temporaire (TPS). Joint à cela, plusieurs milliers d’autres ressortissants haïtiens, arrivés sur le sol américain via d’autres programmes de regroupement familial ne sont pas exempts non plus d’une expulsion.

Face à cette situation, la Maison Blanche a décidé, ce vendredi 28 juin 2024, de prolonger (pour les anciens bénéficiaires) et d’élargir le programme de statut de protection temporaire (TPS) pour les Haïtiens dans un contexte où Haïti fait face à une crise humanitaire alarmante aggravée par l’insécurité grandissante. C’est ce qu’a indiqué le journal américain Miami Herald.

D’après le média floridien, la décision concernant Haïti a été prise après que le Département de la Sécurité intérieure a examiné la crise sécuritaire à laquelle fait face le pays contraignant près de 580 000 personnes à quitter leurs foyers au cours des trois dernières années et qui a plongé plus d’un million de personnes dans la famine, selon les Nations Unies.

Pour bénéficier de cette nouvelle mesure initiée par l’administration Biden, les Haïtiens doivent avoir été aux États-Unis au plus tard le 3 juin dernier. Ceux qui bénéficiaient déjà du programme TPS qui arrive à son terme, environ 214.000, auront droit à la prolongation. Plus de 300 000 migrants supplémentaires pourraient être nouvellement éligibles dans le cadre de cette prochaine désignation.

Il faut souligner que les Haïtiens inscrits au TPS sont protégés contre l’expulsion durant la période du programme de statut temporaire. Ils peuvent aussi demander un permis de travail comme n’importe quel citoyen américain.

Il faut aussi noter que cette désignation temporaire, qui avait été autrefois ciblée par Donald Trump pendant son mandat, est réservée aux pays faisant face à des troubles de toutes sortes à la suite d’une catastrophe naturelle dévastatrice, d’un conflit armé ou d’autres conditions extraordinaires.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay