Football/Coupe du Monde des Amputés: la sélection haïtienne a besoin de support

0 32

Qualifiée pour la Coupe du Monde de football amputé, la sélection haïtienne fait face à de sérieux problèmes économiques pour pouvoir préparer la compétition. Elle a besoin du support de tous.

La sélection nationale haïtienne de football amputé
La sélection haïtienne de football des Amputés / cp: internet

Il s’agit d’une sélection qui a déjà fait le bonheur d’Haïti au Mexique et plus récemment face aux États-Unis en match amical.

Si cette sélection haïtienne de football a validé son billet pour cette phase finale de coupe du monde qui se tiendra en Turquie le mois prochain, les responsables sont en panne de moyens nécessaires pour avancer. C’est en ce sens qu’ils lancent un marathon qui se tiendra le 19 août prochain au Karibe Convention Center.

Le gouvernement ne se fait pas encore sentir

Il s’agit d’une sélection qui va défendre les couleurs d’Haïti. Mais comme pour les autres sélections, le problème de moyens financiers revient toujours à chaque fois que le pays doit prendre part à une compétition internationale.

Selon nos informations, la sélection haïtienne de football amputé a déjà été bernée dans la farine par le ministère des sports lors du tournoi du Mexique qu’elle avait remporté.

Aucune des promesses faites par ledit ministère à cette sélection nationale n’a été respectée avant la compétition et même après. Pas un membre dudit ministère n’était allé non plus recevoir cette sélection qui avait flotté haut le bicolore dans le ciel mexicain.

Mais à part, le ministère des sports, d’autres ministères pourraient s’emballer dans le projet, le secteur privé des affaires qui investissent dans des projets farfelus sont aux abonnés absents laissant nos amputés faire seuls le chemin.

De la nécessité d’une législation sportive dans le pays

Il devient récurrent le problème de moyens pour nos sélections de toutes disciplines sportives confondues. Récemment le Volley-ball avait le même problème pour prendre part au tournoi de Costa Rica. Mais pas suffisant pour rappeler l’urgence d’une loi sur le sport en Haïti.

L’ancien député de Gros-Morne, Fritz Chéry avait fait le plaidoyer pour une législation sur le sport en Haïti. La législature est passée et le projet est tombé à l’eau.

Malgré la présence des personnalités politiques impliquées dans le sport comme Patrice Dumont, la 50ème n’a pas pu donner au sport une loi qui permettrait aux autorités d’être plus redevables envers les sélections nationales.

En attendant cette législation, nos sélections continuent quémander pour aller participer dans des compétitions internationales.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :