Football-Justice: Yves Jean Bart a exercé un appel auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) contre la décision de la FIFA.

0 97

Dans un communiqué publié ce jeudi 28 janvier 2021, l’ancien président de la Fédération Haïtienne de Football, Yves Jean Bart, informe avoir exercé un appel auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) contre la décision de la commission d’éthique de la FIFA rendue contre lui, le 18 novembre 2020.

Pour Yves Jean Bart, la décision de la FIFA de le bannir à vie de toute activité liée au football et à une amende d’un million de francs suisses, a été prise en violation de plusieurs règles de procédure et au mépris des principes élémentaires. Ces principes sont: la présomption d’innocence et l’instruction contradictoire dans l’établissement des faits. Aussi l’ex-président de la FHF entend continuer de clamer son innocence et faire annuler cette décision.

Football-Justice: Yves Jean Bart a exercé un appel auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) contre la décision de la FIFA.

À travers cet appel exercé par déclaration en date du 27 janvier 2021. Yves Jean Bart représenté par les avocats Stanley Gaston (Haïtien), Elie Elkaim et Claude Ramoni (Suisses) attire l’attention du TAS sur le fait: Qu’aucune victime identifiable n’apparaît dans la décision de la FIFA ; Que les éléments de la défense de Yves Jean Bart n’ont pas été examinés avec l’impartialité attendue d’une instance internationale et qu’aucune preuve tangible ne fonde cette décision de 45 pages.

Yves Jean Bart se plaint du comportement de la FIFA qui, selon lui, a rendu sa décision au mépris de la justice Haïtienne. Le tribunal de première instance de la Croix-des-Bouquets, a indiqué Dadou, en date du 16 novembre 2020, a rendu une ordonnance de non-lieu, relevant qu’il n’existe pas d’indices ni de charges qu’il aurait commis les crimes dont l’accuse la FIFA. Ce, après une instruction pénale ouverte en mai 2020 en raison de la gravité des allégations rapportées par la presse internationale.

Yves Jean Bart dit attendre avec sérénité la sentence arbitrale du TAS pour réhabiliter son honneur et sa réputation, a conclut ce communiqué.

Rappelons que l’ancien président de la fédération haïtienne de football, Yves Jean Bart avait est accusé d’abus sexuels sur des joueuses mineures confiées sous sa garde.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More