Football: le Violette Atletic Club sur le toit de la Caraïbe

0 27

Battu par le Cibao en phase de groupe, le Violette Atletic Club s’est réveillé et a obtenu le billet pour la finale face à cette même équipe du Cibao de Charles Erol Junior, ancien joueur de la sélection Nationale. Hier en finale, le VAC a battu le Cibao (4-2) dans les séances de tirs au but et remporte le titre du tournoi des clubs champions de la Caraïbe.

Le club haïtien Violette remporte le tournoi des clubs champions de la Caraïbe

Sans aucune compétitions domestiques ni assistances de l’état haïtien, encore du secteur privé des affaires le staff technique du VAC ainsi que les joueurs qui avaient consentis d’énormes efforts au cours des préparations, ont su transformer les critiques des réseaux sociaux en motivations pour écrire en caractères gras cette magnifique tranche d’histoire et replacer le football haïtien sur le toit de la Caraïbe avec un football entreprenant qui enchante plus d’un, selon un communiqué de l’équipe.

Réduit à 10 depuis l’expulsion de Renato Lambert (20e), le Violette Athletic Club, a tenu tête non seulement face au Cibao FC dans son stade mais également face à monsieur Reon Radix, membre du quatuor arbitral reconduit intégralement par l’instance organisatrice de la compétition pour diriger cette finale de la 24e Édition du Flow CONCACAF Caribbean Club, d’un véritable gant de fer, poursuit t-il.

Le Vieux Tigre pouvait miser sur un Steve Sanon totalement retrouvé après un début de tournoi catastrophique. Le Jérémien a stoppé deux tirs au but pour offrir le titre caribéen au VAC et du même coup le qualifier directement pour les huitièmes de finale de la prochaine édition de la Ligue Des Champions de la CONCACAF en 2023.

Le rêve tant caressé depuis des lustres par toute une grande famille est devenu enfin réalité au prix d’énormes efforts. On a vu depuis le banc de touches des membres de l’encadrement technique en larmes lorsque le grand public a envahi la pelouse pour venir saluer la performance exceptionnelle de Wendy St Felix et embrasser les gants de Steve Sanon grand artisan de cette victoire (4-2).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More