Football L’UEFA contre-attaque: les clubs d’élite pourraient être bannis de leurs divisions nationales pour avoir poursuivi la Super League Européenne.

0 31

Dimanche, des rapports ont fait état de plans pour une Super League Européenne séparatiste. Il répond au nouveau format de la Ligue des champions de l’UEFA, qui impliquera 36 équipes et doit être annoncé lundi.

Le président de l’Association européenne des clubs, Andrea Agnelli, qui est également président de la Juventus, semble avoir soutenu la Super League. La CEA elle-même et son conseil d’administration avaient précédemment soutenu le nouveau format de la Ligue des champions.

Un communiqué a déclaré: « L’UEFA, la Fédération anglaise de football et la Premier League, la Fédération royale espagnole de football (RFEF) et La Liga, ainsi que la Fédération italienne de football (FIGC) et la Lega Serie A ont appris que quelques anglais, espagnol et italien les clubs envisagent peut-être d’annoncer la création d’une soi-disant Super League fermée.

« Si cela devait arriver, nous souhaitons réaffirmer que nous l’UEFA, la FA anglaise, la RFEF, la FIGC, la Premier League, la Liga, la Lega Serie A, mais aussi la FIFA et toutes nos associations membres resterons unis dans nos efforts. pour arrêter ce projet cynique, un projet fondé sur l’intérêt personnel de quelques clubs à un moment où la société a plus que jamais besoin de solidarité. « Nous examinerons toutes les mesures dont nous disposons, à tous les niveaux, à la fois judiciaire et sportif afin d’éviter que cela ne se produise. Le football est basé sur des compétitions ouvertes et le mérite sportif, il ne peut en être autrement.

Comme précédemment annoncé par la FIFA et les six Fédérations, les clubs concernés se verront interdire de participer à toute autre compétition au niveau national, européen ou mondial, et leurs joueurs pourraient se voir refuser la possibilité de représenter leurs équipes nationales.

Nous remercions les clubs d’autres pays, en particulier les clubs français et allemands, qui ont refusé de s’y inscrire. Nous appelons tous les amateurs de football, supporters et politiciens, à se joindre à nous pour lutter contre un tel projet s’il le fallait. être annoncé. Cet intérêt personnel persistant de quelques-uns dure depuis trop longtemps. Assez, c’est assez.

Les 12 clubs soutenant la Super League européenne sont: Manchester United, Liverpool, Manchester City, Arsenal, Chelsea, Tottenham, le FC Barcelone, le Real Madrid, l’Atletico Madrid, l’Inter Milan, l’AC Milan et la Juventus.

À quoi ressemblerait une Super League européenne?

Un rapport publié en janvier l’a clairement indiqué. Le tournoi impliquerait 20 clubs, avec 15 membres permanents et cinq qualifiés chaque année. Six clubs anglais et les mêmes six clubs qui composent les soi-disant «Big-six» de la Premier League feraient partie des 15 membres fondateurs permanents.

Les membres fondateurs d’une proposition de Super League européenne se verraient offrir jusqu’à 330 millions de Dollars chacun pour rejoindre la compétition. La qualification en Ligue des champions vaut environ 120 millions de Dollars.

Les 20 clubs seraient divisés en deux groupes de 10 équipes. Chaque équipe d’un groupe jouerait des matchs à domicile et à l’extérieur les uns contre les autres. Les quatre meilleures équipes de chaque groupe joueraient ensuite un match éliminatoire à élimination directe dans les deux divisions pour décider du champion de la saison. Il y aurait des matches aller-retour en quart de finale et en demi-finale, avec une finale disputée sur un terrain neutre.

Il verrait également une approche meilleure contre pire pour les matches à élimination directe, l’équipe avec le meilleur bilan jouant l’équipe avec le huitième meilleur bilan. Cela s’appliquerait également aux demi-finales. Les matchs auraient lieu en milieu de semaine, à l’exception de la finale. Les clubs joueraient toujours dans leurs ligues nationales.

Trois des quatre places supplémentaires en Ligue des champions seraient attribuées à des clubs sur la base des performances passées en Europe, en utilisant le système de classement par coefficient de l’UEFA.

L’UEFA, souvent considérée comme les méchants du jeu, s’est positionnée pour bloquer les projets de création de la super ligue, sa déclaration menaçant les clubs faisant partir du super Ligue de leurs bannis de leurs ligues respectives.

Robinson JEROME

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More