Force multinationale : la Police kényane déployée en Haïti reçoit des matériels du gouvernement américain

Force multinationale : la Police kényane déployée en Haïti reçoit des matériels du gouvernement américain

Le premier groupe de policiers kenyans déployés en Haïti dans le cadre de la Mission multinationale d’appui à la Sécurité a reçu un assortiment d’équipements et de ressources du gouvernement américain pour aider le pays ravagé par les violences dans sa lutte contre les gangs.

Alors que les images qui circulaient sur les réseaux sociaux faisaient croire que les policiers kenyans patrouillaient aux abords de l’ambassade américaine à Tabarre, durant le week-end écoulé, les informations fournies par une source proche de la mission indique que ceux-ci escortaient les responsables de la MMAS à l’ambassade pour rencontrer l’ambassadeur américain.

Lors de cette rencontre de la plus haute importance, les officiers engagés dans la MMAS ont reçu une cargaison comprenant du matériel militaire financé par le gouvernement américain. Celle-ci comprend notamment des armes et un véhicule blindé de transport de troupes (APC) militaire conçu pour transporter du personnel et du matériel pendant les affrontements.

En plus des matériels militaires, les responsables de la Police kényane déployée dans le pays ont également reçu un large éventail de ressources pour faciliter leur mission, notamment un restaurant entièrement équipé, des machines à laver et plusieurs autres produits pouvant leur servir efficacement.

Il faut souligner que la base aménagée par les troupes kenyans dans les parages de l’aéroport international Toussaint Louverture a également été dotée d’un camp médical bien approvisionné pour répondre aux urgences médicales.

L’infrastructure militaire assez complexe dispose aussi d’une connexion Wi-Fi pour faciliter la communication entre les policiers kenyans affectés à la mission et leurs familles laissées aux pays d’Afrique de l’Est.

Depuis le déploiement du premier contingent de policiers kenyans dans le cadre de la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité en Haïti, la population haïtienne qui subit quotidiennement les violences perpétrées par les gangs armés criminels espère davantage dans une amélioration de la situation sécuritaire.

Alors que deux semaines se sont déjà écoulées depuis l’arrivée à Port-au-Prince du premier groupe de policiers du pays d’Afrique de l’est, aucune mission de grande envergure n’est encore menée pour démanteler des réseaux criminels. Pendant plusieurs jours, les policiers ont patrouillé dans plusieurs rues de la capitale en compagnie des agents de la Police Nationale d’Haïti.

Entre-temps, les responsables locaux et du Kenya promettent l’arrivée prochaine d’un autre contingent de 200 policiers kenyans pour renforcer le groupe qui est déjà déployé sur le sol haïtien.

Il faut souligner aussi que la mission ne sera pas assurée uniquement par le Kenya. D’autres pays enverront bientôt des troupes. C’est le cas de la Jamaïque, la Grenade, le Paraguay, le Burundi, le Tchad, le Nigéria et l’île Maurice.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay