Force multinationale | Le Guyana envisage d’envoyer des agents à la Mission qui sera déployée en Haïti

Force multinationale | Le Guyana envisage d’envoyer des agents à la Mission qui sera déployée en Haïti

Le gouvernement guyanien a annoncé, mercredi 4 octobre 2023, qu’il envisage sérieusement d’envoyer des agents à la mission internationale de sécurité qui sera déployée bientôt en Haïti.

Finalement approuvé par le Conseil de Sécurité des Nations-Unies, l’arrivée d’une force multinationale sur le territoire Haïtien, placée sous le leadership du Kenya, n’est désormais qu’une question de temps. Alors que les dernières décisions sont en train d’être prises pour déterminer la forme de la mission internationale, les promesses faites par d’autres pays en matière de soutien à cette dernière ne manquent pas. C’est le cas de la Guyane qui promet de renforcer le contingent de 1000 policiers kenyans qui fouleront le sol haïtien.

En effet, dans une interview accordée à la radio d’État guyanienne, le chef d’état-major des Forces de défense guyaniennes, le brigadier Omar Khan, a fait savoir que son pays est disposé à fournir une aide technique à la mission internationale de sécurité en soutien à la Police Nationale d’Haïti qui combat les gangs armés criminels.

Par ailleurs, le Responsable des forces de défense de ce pays membres de la Communauté Caribéenne a précisé que le nombre d’agents guyanais qui feront partie de la force multinationale n’a pas encore été déterminé.

De son côté, le ministre guyanien des Affaires étrangères, Robert Persaud, a déclaré que son pays « est aux côtés du peuple haïtien et souhaite mettre fin à la crise humanitaire et politique qui affecte la nation sœur des Caraïbes depuis des décennies ».

LIRE AUSSI

PressLakay