Force multinationale : le président kenyan William Ruto rassure sur l’efficacité de ses policiers

Force multinationale : le président kenyan William Ruto rassure sur l’efficacité de ses policiers

À quelques heures de l’arrivée en Haïti des premiers contingents de policiers kenyans, le président de ce pays d’Afrique de l’est, William Ruto donne la garantie que la mission dont Nairobi entend prendre le leadership résoudra la crise sécuritaire qui sévit actuellement dans le pays.

À en croire les autorités Kenyanes, les premières troupes kenyanes concernées par la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité (MMS), approuvée par le Conseil de Sécurité des Nations Unies, devront être déployées dans les prochaines heures en Haïti. Si l’arrivée éventuelle de cette force n’a cessé d’être reportée et n’a pas manqué de faire l’objet de controverse au Kenya, cette fois-ci, il semblerait bien que les policiers kenyans seront bientôt établis dans leur campement en Haïti dans un contexte où le pays fait face à une insécurité généralisée.

Ce lundi, le président kenyan William Ruto s’est prononcé, une fois de plus, sur le déploiement de la force dans le pays. Selon le chef de l’État kenyan, les policiers de son pays qui sont affectés à la MMS vont résoudre la situation sécuritaire qui perdure en Haïti.

”Le Kenya possède de solides références en matière de rétablissement de la paix et de résolution des conflits à l’échelle mondiale. La présence de nos policiers en Haïti apportera un soulagement aux hommes, aux femmes et aux enfants, dont la vie a été brisée par la violence des gangs”, a déclaré Ruto.

Alors qu’il se trouvait au Collège de formation de la police administrative pour un briefing avant le déploiement des premiers contingents de policiers kenyans en Haïti, Ruto a souligné que son pays continuera à travailler avec la communauté internationale afin de favoriser l’instauration d’une stabilité durable dans le pays.

II faut souligner qu’au cours de cette dernière briefing avant l’arrivée des troupes sur le sol haïtien, le président kenyan a remis le drapeau du pays d’Afrique de l’Est aux 400 premiers officiers qui se rendront bientôt en Haïti.

Depuis dimanche des responsables au niveau du ministère de l’intérieur au pays d’Afrique de l’Est avait indiqué qu’un premier groupe de policiers engagés dans la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité devront quitter le Kenya mardi. Ce premier contingent est composé d’officiers d’élite de l’unité de déploiement rapide de la police kényane. Ces derniers ont tous suivi un entraînement rigoureux et sont prêts pour la mission, a confié un haut responsable à l’AFP.

Par ailleurs, celui-ci a assuré que l’inspecteur général adjoint Noor Gabow, le chef des opérations Samuel Chebet (GSU) et l’inspecteur général adjoint principal Geoffrey Otunge dirigeront les troupes kenyanes en Haïti.

Dans nos archives

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay