Force multinationale : Une délégation de la PNH rencontre des responsables de la police kényane à Nairobi

Force multinationale : Une délégation de la PNH rencontre des responsables de la police kényane à Nairobi

Une délégation de la PNH s’est rendue à Nairobi, capitale du Kenya, pour discuter avec les autorités policières de ce pays d’Afrique de l’est sur le déploiement de la force multinationale de sécurité en Haïti pour aider la PNH à rétablir la sécurité dans le pays.

Alors que le déploiement des premiers contingents de policiers kenyans dans le cadre de la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité (MMS) est attendu dans le pays, les préparatifs se poursuivent pendant que le pays particulièrement la région métropolitaine fait toujours face aux violences perpétrées quotidiennement par les gangs armés criminels. Si aucune date n’est encore prévue pour l’arrivée des troupes militaires, entre-temps, Haïti et le Kenya qui s’engage à prendre le leadership de la mission continuent à renforcer leur lien.

C’est dans cet optique que ce mardi une délégation de la Police Nationale d’Haïti, composée de l’inspecteur général Joachim Prophète et le chef de l’unité spécialisée appelée « SWAT », Mersan Robinson, a été reçue par l’inspecteur général de la police kényane, Japheth Koome, au quartier général de l’institution policière de ce pays d’Afrique de l’est, dans sa capitale, Nairobi.

Lors des échanges, les responsables ont discuté particulièrement discuté sur le déploiement de la Mission multinationale de soutien à la sécurité, approuvée par le Conseil de Sécurité des Nations Unies, dont le leadership sera sera assuré par le Kenya.

“Nous comptons sur votre soutien pour le bien-être de la population haïtienne en particulier les femmes et les enfants” a déclaré le responsable de la Police Nationale d’Haïti, Joachim Prophète.

Il faut souligner que la rencontre entre les responsables de Police des deux nations a été aussi assistée par M. Noor Gabow qui est le principal officier du NPS ayant la responsabilité de mener la mission de soutien à la sécurité en Haïti.

Pendant que le pays continue à plonger dans le chaos engendré par les violences des gangs, aucune date n’est encore fixée quant à l’arrivée des premiers contingents de policiers kenyans qui a été annoncée. Si le président de ce pays d’Afrique de l’est, William Ruto avait déclaré, la semaine écoulée, que le déploiement aura lieu dans 15 jours, rien ne semble indiquer que les troupes seront déployés dans ce délai imparti.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay