Formation du gouvernement : le SDP n’est pas impliqué dans le processus

André Michel

Alors que les discussions et les négociations devant conduire à la formation du nouveau cabinet ministériel ont pris fin, le Secteur Démocratique et Populaire a indiqué, le lundi 10 juin 2024, n’avoir aucune implication dans le processus, contrairement aux rumeurs qui circulent à ce sujet.

“Je tiens à préciser que mon parti n’a aucune implication dans le Processus actuel de formation du Gouvernement, contrairement aux rumeurs en circulation.” a écrit le porte-parole du SDP, Me. André Michel, soutenant que le parti qu’il représente a toujours œuvré dans la transparence, le courage et l’honnêteté quand l’occasion à faire les choix politiques difficiles se présentent.

Parallèlement, celui qui s’est fait appeler “l’Avocat du Peuple” a souligné que la priorité du Secteur Démocratique et Populaire demeure la Sécurité des Citoyens et Citoyennes dans ce contexte marqué par l’aggravation de la crise sécuritaire notamment dans la région métropolitaine.

“C’est pourquoi, depuis 19 Mois, nous nous sommes engagés dans une bataille diplomatique, politique et de communication pour le déploiement d’une force Multinationale en Haïti dans le but d’aider la PNH à écraser les gangs armés qui prennent le Pays en otage.” a-t-il déclaré.

Par ailleurs, Me. André Michel a assuré que son parti, membre de l’Accord du 21 Décembre, représenté au sein du Conseil Présidentiel de Transition, continuera à faire la promotion et à défendre les bonnes actions du gouvernement précédent, celui du Premier ministre décrié et impopulaire, Ariel Henry

“L’assainissement des finances publiques, la lutte contre la corruption, le Paiement de la dette de 500 millions de dollars du programme PETROCARIBE, l’augmentation substantielle du salaire des fonctionnaires de l’Etat, la multiplication des recettes de l’Etat, la dépolitisation de l’administration publique, la décision de faire venir une force internationale en Haïti pour lutter contre les gangs, le plan de carrière de la Police Nationale d’Haiti constituent le combat que nous menons” a soutenu le porte-parole du SDP.

Il faut souligner qu’avec ou sans l’implication du Secteur Démocratique et Populaire, les démarches visant à mettre sur pied un cabinet ministériel ont été abouties. Le processus a été finalisé. L’arrêté nommant le prochain gouvernement sera publié incessamment.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay