Frantz Elbé: « La Police ne peut à elle seule résoudre le problème de l’insécurité qui affecte Haïti »

0 395

Le Directeur Général a.i de la Police Nationale d’Haïti est intervenu jeudi 1er septembre 2022 au sommet des chefs de police des pays membres des Nations-Unies. Dans son intervention, Frantz Elbé a étalé le travail que réalise la police à l’heure actuelle et appelle les partenaires à continuer à soutenir l’institution.

Frantz Elbé, DG a.i de la PNH
Frantz Elbé, Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti

Selon le Directeur Général ai, le pays d’Haïti est fidèle à ses engagements envers la paix et la sécurité internationales. Il veut s’acquitter à travers le renforcement de sa Police, de ses obligations sécuritaires en dépit des conditions socio-économiques et politiques difficiles.

Plus loin, Frantz Elbé dit reconnaître que l’environnement sécuritaire d’Haïti s’est dégradé au cours de ces deux dernières années avec la prolifération des groupes armés s’adonnant à toutes formes d’exactions. Mais pour redresser la barque, le commandant en chef de la Police Nationale d’Haïti évoque quelques mesures déjà prises.

Au nombre de ses décisions on retrouve entre autres la réforme des curricula de formation avec un accent particulier sur le respect des droits humains, la problématique du genre, ensuite le renforcement du commandement par la formation de nouveaux commissaires et le recrutement d’une 32ème promotion d’agent de police, en outre le recyclage et le renforcement des unités spécialisées.

« La Police à elle seule ne peut résoudre le problème de l’insécurité »

Si le Directeur Général de la police nationale avoue avoir déjà initié un ensemble de travaux, il reconnaît que l’institution policière sans le support des partenaires locaux et internationaux ne peut freiner la vague d’insécurité dans le pays.

« En dépit des actions réalisées par la police, elle ne peut à elle seule résoudre le problème de l’insécurité qui affecte le pays », reconnaît-il.

À cet effet, il invite les partenaires engagés aux côtés d’Haïti à continuer à le soutenir en contribuant au « basket Funds » ou en fournissant des matériels et des équipements via la coopération internationale.

Et là, parlant de matériels ceux commandés par le gouvernement au profit de la PNH est toujours dans l’attente malgré que le Canada avait donné avis favorable en ce sens.

Des rencontres bilatérales pour Frantz Elbé

Durant son temps à Washington dans le cadre du sommet Frantz Elbé a déjà fait plusieurs rencontres en vue du renforcement de la police nationale. La délégation de la Gendarmerie Royale du Canada, le Chef du Service des questions judiciaires et pénitentiaires des Nations-Unies, Monsieur Robert PULVER.

Il a aussi discuté avec le Sous-Secrétaire Général à l’état de droit et des institutions chargées de la sécurité, Alexandre ZOUEV.

La délégation devra retourner au pays sous peu avec beaucoup de promesses. Quant à la population, elle attend le passage de la parole aux actes notamment sur le dossier de Martissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :