Frontière Haïtiano-Dominicaine : à Thomassique, des mesures ont été prises pour contrecarrer la contrebande

Frontière Haïtiano-Dominicaine : à Thomassique, des mesures ont été prises pour contrecarrer la contrebande

Afin d’éviter la vente de denrées alimentaires dominicaines dans leur région, des municipalités ont commencé à adopter des mesures visant à contrecarrer la contrebande sur la frontière Haïtiano-Dominicaine.

La mesure prise par les associations de commerçants haïtiens, en soutien avec les autorités locales, de maintenir fermer les portes frontalières haïtiennes paralysent totalement les activités commerciales entre les deux pays. Cependant, cela n’empêche pas à certains de se rendre illégalement en République Dominicaine pour s’approprier des produits afin de les vendre sur le marché local. Pour contrecarrer cette pratique qui devient davantage courante, des municipalités commencent à prendre certaines dispositions. À Thomassique, une commune du département du Centre, c’est le cas.

En effet, les autorités municipalités de cette commune dans le Plateau Central ont publié, la semaine écoulée, un arrêté communale qui interdit l’achat et la vente des denrées de la République voisine sur leur territoire. Une décision qui est entrée en vigueur depuis lundi 16 octobre dernier.

D’après les responsables, cette mesure est prise en représailles à celles prises par les autorités dominicaines mettant un embargo sur la vente aux haïtiens des matériaux de construction comme le ciment.

Depuis lundi, des images partagées sur les réseaux sociaux montrent des commerçants haïtiens interpellés. Ces derniers s’étaient rendus en terre voisine pour acheter des denrées alimentaires dominicaines de mauvaises qualités. Ces dernières sont saisies puis détruites par les autorités locales.

Jusqu’à aujourd’hui, les portes des frontières dominicaines sont restées ouvertes pour le commerce. Malgré cela, les commerçants haïtiens ne se pointent toujours pas en territoire dominicain. Toujours, ils réclament l’adoption par les dirigeants dominicains des sept conditions qu’ils ont imposées visant une meilleure relation diplomatique et commerciale entre les deux pays.

LIRE AUSSI

PressLakay