Gonaïves: Jean-charles Moïse rejette d’éventuels liens avec des officiels vénézuéliens impliqués dans le traffic de drogue 

Ex Sénateur Jean Charles Moïse

L’ancien sénateur Jean-Charles Moïse s’inscrit en faux contre les révélations du journal américain Miami Hérald  selon lesquelles son visa américain a été annulé parce qu’il aurait des liens avec des officiels vénézuéliens impliqués dans le traffic de la drogue. L’homme politique indique avoir répondu aux agents de l’immigration américaine que le président Maduro et son ministre Félix ne sont pas des trafiquants de drogue. 

Ex Sénateur Jean Charles Moïse
Ex Sénateur Jean Charles Moïse

L’ex sénateur affirme avoir été clair avec les agents de l’immigration lors de son interrogatoire au moment de son transit aux États-Unis d’Amérique lundi dernier.

«Je leur avait dit que le président Maduro et le ministre Félix ne sont pas mêlés à la drogue « , a-t-il expliqué.

Le dirigeant Politique considère les révélations du journal Floridien comme une démarche visant à assassiner son caractère.

YouTube video

Jean-Charles Moïse a fait ses déclarations ce vendredi, lors de la cérémonie de graduation de la promotion « Gérard Gougue », de l’école de droit et des sciences économiques des Gonaïves.

LIRE AUSSI

PressLakay