Gonaïves: Ti Will amputé de sa jambe gauche suite à l’aggravation de ses blessures

Blessé par balles suite à une altercation, aux Gonaïves, dans la nuit du 26 au 27 novembre dernier, l’ancien dirigeant du Front Résistance de l’Artibonite, Wilford Ferdinand, plus connu sous le sobriquet de « Ti Wil », est désormais amputé de sa jambe gauche.

Transféré depuis le 13 décembre dernier dans un centre hospitalier à Port-au-Prince, la situation de l’ancien Chef rebelle ne s’est pas améliorée depuis qu’il a été atteint de plusieurs projectiles dans sa jambe gauche. Les médecins qui soignaient le détenu n’ont pas réussi à sauver son membre inférieur. Ce qui fait qu’il a été amputé. C’est ce qu’a confirmé l’un de ses avocats, Me. Hugo Chevalier.

“La jambe était donc dans un piteux état à cause des trois projectiles qu’il y avait reçu. Malgré les diligences pour tenter de la sauver, les médecins étaient finalement obligés de l’amputer” a confié l’homme de loi à Radio RÉFÉRENCE.

À rappeler que Wilford Ferdinand a été arrêté dans la nuit du dimanche 26 au lundi 27 novembre 2023 au “Club Cassandra” à Biénac suite à une bagarre. Les forces de l’ordre qui avaient intervenu avaient procédé à son interpellation pour « détention illégale d’armes à feu, destruction de biens publics et association de malfaiteurs”.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay