Guerre Russie-Ukraine : les filles de Poutine visées par les sanctions des États-Unis

0 39

Les dernières sanctions imposées à la Russie dans le cadre de la guerre contre l’Ukraine visent Katerina Tikhonova et Maria Vorontsova alors que les États-Unis les accusent de cacher la richesse de leur père.

Vladimir Poutine/ cp: RFI

La dernière série de sanctions imposées par les États-Unis à la Russie a suscité un examen approfondi de la vie de famille du président russe Vladimir Poutine, visant ses deux filles Katerina et Maria. Mais malgré la domination de Vladimir Poutine sur la politique russe, il parle rarement de sa famille et on sait peu de choses sur sa vie personnelle ou ses enfants.

Katerina Tikhonova et Maria Vorontsova n’ont jamais confirmé publiquement que le leader russe est leur père.  Le mariage du président russe avec leur mère Lyudmila, qui faisait autrefois partie de l’équipage de cabine du transporteur national Aeroflot, s’est terminé par un divorce en 2013.

Le gouvernement des États-Unis affirment de sont côté que Katerina Tikhonova, 35 ans, est une cadre technologique dont le travail soutient le gouvernement russe et son industrie de la défense.  Sa sœur de 36 ans, Maria Vorontsova, dirige des programmes financés par le gouvernement qui ont reçu des milliards de dollars du Kremlin pour la recherche en génétique et sont personnellement supervisés par Vladimir Poutine.

Selon le site Internet du Kremlin, Maria est née en 1985 et Katerina un an plus tard après le déménagement de la famille à Dresde,a l’époque où Vladimir Poutine était en  Allemagne de l’Est entant qu’espion du KGB.

Le groupe de Navalny demande également des sanctions contre Alina Kabaeva, une ancienne gymnaste et parlementaire, qui, selon eux, est la deuxième épouse de Poutine et la mère de ses deux plus jeunes enfants.  Elle préside également le National Media Group, le plus grand groupe de médias de Russie.

Robinson JEROME

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More