Haïti: À quoi sert le gouvernement d’Ariel Henry au pays?

0 30

Depuis tantôt un an, Ariel Henry et son équipe ont le contrôle des affaires de la république. Un an de calvaire. Un an depuis que le pays descend dans les profondeurs de l’abîme où plus d’un se demande quelle est l’importance du gouvernement en place pour le pays ?

Le chef du gouvernement haïtien Ariel Henry

Personne ne saurait imputé la situation du pays à Ariel Henry seul et son équipe, vue qu’avant lui il y avait des difficultés. Mais il est évident qu’avec cette équipe la situation s’est empirée sur tous les points. Les ménages ne peuvent pas manger à leurs faims.

Sur le plan sécuritaire, le gouvernement a promis de ramener l’ordre et la paix dans le pays. Mais des promesses non tenues, à commencer par la situation de Martissant où le problème de l’insécurité demeure entier même si la Police multiplie ses efforts à la Croix-des- Bouquets.

Sur le plan économique, la situation est au plus bas. La gourde perd les pieds face au dollar américain. Aujourd’hui, il vous faut plus de 140 gourdes pour un dollar. Les prix des produits de première nécessité doublés en un rien de temps.

Des ministres inutiles

Le pays compte 18 ministres et un premier ministre. Cependant on pourrait se poser la question à quoi servent-ils réellement au pays ? En quoi est-ce-que leur présence arrange les conditions matérielles de l’existence de la population ?

Même le nom de certains de ces ministres ne sont pas connus par certains membres de la population.

Si l’on prend par hasard le ministre de l’agriculture. Qu’est ce qu’il fait dans un pays où le ventre de la population est sous le contrôle des dominicains ? Qu’est ce qu’il met en œuvre pour augmenter la production du riz dans la plaine de l’Artibonite?

Le ministre de la santé que fait-il dans ce pays où les hôpitaux eux-mêmes sont malades ?

Autant de questions dont leurs réponses pourraient aider à comprendre que les ministres ne font rien.

Le cas le plus criant est celui du ministre des travaux publics en la personne de Rosemond Pradel qui était très critique envers les gouvernements passés quand il était dans l’opposition. Avec lui, aucun travail public n’est réalisé.

Des ministres avec des dossiers louches

Commençant par le chef du gouvernement, Ariel Henry dont le rapport de la DCPJ autour de l’assassinat de Jovenel Moïse, passant par le ministre de l’intérieur dont le nom a été cité dans l’enlèvement du pasteur Ferret, le gouvernement n’est pas au dessus de tout soupçon.

Le ministre de la justice quant à lui, son nom est associé à un ensemble de scandales bien avant sa prise de fonction. Et plus proche de nous, quelques de ses conseillers sont impliqués dans un dossier de trafic d’armes et de munitions.

Des faits qui montrent qu’en plus d’être inutiles, certains hommes d’État du pays participent dans l’alimentation en armes et munitions les bandes armées.

En attendant que la situation revienne à la normale, ce gouvernement qui ne sert à rien à la population continue de faire son ( travail) en dépit des appels à la démission d’Ariel Henry et son équipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :