Haïti/Carburant : l’accès au Terminal Varreux, une nouvelle équation pour le gouvernement

0 233

Si le gouvernement semble réussir le pari de l’augmentation des prix du carburant, l’accès au Terminal Varreux demeure une nouvelle équation à résoudre. Lors de son adresse à la nation dimanche dernier, le premier ministre Ariel Henry avait assuré que le carburant est disponible.

Le premier ministre haïtien Ariel Henry

Depuis tantôt une semaine, suite aux mouvements de blocage des rues, le Terminal Varreux n’a pas chargé le moindre camion- citernes. Les activités sont au point mort au dudit terminal. Les chiffres relatifs aux opérations de vente ne sont pas publiés. Les opérations sont suspendues. Mais de nouvelles données sont entrées en jeux.

Depuis au commencement de la semaine en cours des creusées et des barricades ont été remarquées dans les parages du terminal. Un peu plus tard, dans un message publié sur twitter, le centre de stockage a confirmé la nouvelle.

« Des barricades érigées et des tranchées creusées autour du Terminal Varreux rendent inaccessible l’accès des opérateurs, des employés et des camions. Aussi, WINECO ne peut entreprendre aucun chargement de produits pétroliers, en attendant une normalisation de la situation », a écrit le centre sur twitter le 19 septembre dernier.

Le groupe de Gang G9 bloque tout accès au terminal

Si de simples creusées ont été remarquées, le 19 septembre dernier, désormais le groupe de gang dénommé G9 annonce avoir bloqué les opérations au Terminal jusqu’à nouvel ordre. Et annonce avoir pris toutes les mesures pour empêcher que les camion-citernes entrent au Terminal.

Le responsable en chef de cette bande qui se dit révolutionnaire, Jimmy Chérisier a juré sur sa vie qu’aucune opération ne sera possible tant qu’il est vivant. De quoi provoquer le premier ministre Ariel Henry qui avait annoncé que les centres de stockage dont le terminal Varreux où sont stockés plus de 70% des produits pétroliers du pays.

Depuis plusieurs jours, ces hommes du gang G9 imposent leurs lois dans la zone du terminal. Ils se livrent dans des affrontements avec les forces de l’ordre. Ces derniers n’arrivent pas à faire un chemin pour que le moindre camion-citernes entre dans l’espace du terminal où même les employés sont brillés par leur absence.

L’accès bloqué par des groupes armés, une histoire récente qui se répète

Au mois d’octobre 2021, la coalitation dirigée par Jimmy Chérisier dit Barbecue avait déjà bloqué l’accès au Terminal Varreux. Dès lors, lui et les membres de son gang avaient laissé entendre que l’État et le secteur privé ne pouvaient pas continuer à exploiter des millions aux yeux et la barbe de familles qui vivent dans les parages du terminal.

Ce blocage qui a duré plus d’un mois avait créé une situation de crise dans le pays où des hôpitaux, des institutions publiques étaient en panne de carburant.

Donc, si rien n’est fait, le pays est parti pour une nouvelle période de blocage aux conséquences sévères.

Mais il reste aussi à voir dans quelle mesure la police et ce qui reste des forces armées d’Haïti vont travailler afin de débloquer l’espace aux mains de ces hommes armés cantonnés dans les parages du Terminal.

Une nouvelle équation pour Ariel Henry et son équipe gouvernementale qui avaient décidé d’augmenter le prix du carburant provoquant ainsi la colère de la population.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :