Haïti: Clash entre le ministre Pradel Henriquez et le journaliste Yvenert Foesther Joseph

0 446
Subscribe to our newsletter

Depuis un certain temps , le réseau social Twitter est devenu l’endroit pour partager des idées , des commentaires et des opinions sur divers sujets. Sur cette plateforme, un clash entre le Ministre de la Culture et de la communication, Pradel Enriquez et le journaliste vedette de la radio RSF Yvenert Foesther Joseph s’éclate.

«Et, avant si on lisait son livre; on se battrait pour qu’il devienne chef. Il l’est devenu. On dirait une feuille blanche remise après un examen. On dirait une mouche envolée au dessus de son assiette mais, qui tombe dans le wc et qui se noie », a tweeté Yvenert Foesther tout en critiquant le Ministre de la Culture Pradel Henriquez qui, selon lui, a un bilan négatif à la tête de ce ministère.

Sans langue de bois, Pradel Henriquez répond à Yvenert.

Mon cher Yvener,
J’ai vu et j’ai lu ton dernier tweet où tu essaies de « relier  » mon livre intitulé « Déclin de la culture haïtienne, politique culturelle et pratiques artistiques en Haiti », avec ma mission actuelle au ministère de la culture et de la communication.

Ma seule recommandation à l’endroit d’ une personne comme toi que j’admire et tolère, est simple :
Évite de CONFONDRE la fonction d’un écrivain avec celle d’un ministre.

Et tu vois, sans verser pour les définir, dans une trop grande littérature inutile de nos jours, même pour des gens sensés comme toi, je t’exprime ici ma preuve de tolérance qui va jusqu’à l’idée par exemple, de t’orienter en toute humilité, vers un modèle intellectuel et politique éloquent , c’était André Malraux.
Il fut à la fois ministre et écrivain.
Cela tombe bien ?

Quand tu auras lu et compris Malraux, je resterai alors disponible pour tout débat.

Toutefois, pour l’instant, mon cher Yvener, quelqu’ un qui écrit un livre , on l’appelle écrivain. Et là, Il faudra lire plus de deux siècles de philosophes et de philosophie, pour comprendre ce que c’est que véritablement un écrivain. Au fond, c’est plus qu’une vie que ni toi, ni moi, nous n’aurons nullement la chance de connaître.

Tandis que, par ailleurs, quelqu’un qui gère un ministère comme je le fais de nos jours, exerce un job politique et s’appelle ministre. Pour être ministre sciemment, ou encore , pour comprendre cette fonction, Cela fait appel à deux sciences : l’une c’est la  » science politique  » au sens universitaire du terme.
L’autre , c’est cette science impénétrable qui s’appelle Haiti.

En résumé, cher Yvener, un écrivain n’est donc pas un ministre et un ministre n’est absolument pas un écrivain . Désolé.

Toute intention ou toute action, comme tu le fais dans ton tweet, visant à les confondre, jette tout le monde dans le bordel, alors que toi et moi, on est plutôt là dans ce bas- monde, pas pour confondre qui que ce soit et pas non plus, pour susciter le désarroi. On est là pour instruire…

Or, science sans conscience n’est que ruine de l’âme.

Pradel Henriquez
15 juin 2021

Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More