Haïti: Claude Joseph lance son parti et tacle la classe politique

0 238

Après des tournées dans le pays, Claude Joseph crée une nouvelle structure politique dénommé (EDE), les Engagés pour le Développement. Le lancement a eu lieu le samedi 3 septembre 2022. Ils étaient nombreux ceux qui étaient présents notamment des jeunes pour prendre part à cette activité.

L'ex premier ministre haïtien Claude Joseph
L’ancien premier ministre Claude Joseph lance son parti politique EDE

De ministre des affaires étrangères à premier ministre ad interim, Claude Joseph qui a vécu au côté de Jovenel Moïse durant ses derniers jours a de grandes ambitions politiques. Ses tournées dans le pays à la rencontre des jeunes n’étaient pas du pur hasard. Cela participait de la volonté de l’ancien ministre de Jovenel Moïse de mettre sur pied son parti politique.

Avec « les Engagés pour le Développement », l’ancien chancelier dote le pays d’un nouveau parti politique dans un contexte où les politiques n’arrivent pas à s’entendre pour sortir le pays du chaos. Il s’agit, de l’avis de Claude Joseph, d’une nouvelle structure voulant faire la rupture avec les anciennes pratiques ayant conduit le pays dans la situation où il se trouve.

Ainsi, s’agissant des hommes politiques du pays, Claude Joseph, devant un public acquis à sa cause s’est fait arbitre pour distribuer des cartons rouges. C’est une classe politique échouée qui mène la barque du pays, selon Claude Joseph qui avait profité pour lancer des flèches à l’endroit de l’ancienne opposition politique.

Quand Claude Joseph fait revivre Jovenel Moïse à travers son discours

L’ancien président Jovenel Moïse évoquait toujours le mot  » Les Gardiens du système « . Claude Joseph a fait revivre Jovenel Moïse en appelant les acteurs politiques de gardiens du système. Il s’en prend surtout à ceux qui faisaient croire à la jeunesse que leur avenir se trouvait derrière leurs barricades.

« Carton rouge aux politiciens qui faisaient croire à la jeunesse que les barricades étaient leur avenir, carton rouge aux politiciens qui ont peur des élections mais qui aiment la transition, carton rouge aux politiciens « bandit légal » qui donnent de l’argent aux gangs pour déstabiliser le pays, carton rouge aux politiciens qui sont au pouvoir, mais qui organisent des manifestations pour faire diversion », a lâché Claude Joseph.

Claude Joseph règles ses comptes avec les dominicains racistes

Comme toujours, les médias dominicains suivent de près les moindres faits et gestes de Claude Joseph. En effet, depuis au moment où il était à la chancellerie, il avait toujours dénoncé le comportement du gouvernement dominicain face aux haïtiens.

Et certains médias dominicains comme Listín Diario et Diario Libre avaient annoncé que Claude Joseph est candidat à la présidence aux prochaines compétitions électorales en Haïti même si très peu d’haïtiens étaient au courant.

Et dans son intervention, le samedi 3 septembre, Claude avait laissé une place pour les dominicains. Pour le Docteur, il n’a pas de haine contre les dominicains. Mais tout son problème réside dans le comportement des dominicains ultranationalistes qui n’affichent aucun respect pour le peuple haïtien.

En tout cas, Claude Joseph qui lance son parti, s’agit-il d’une façon pour lui de prendre ses distances avec le PHTK dont il était proche par le biais de Jovenel Moïse ? Claude Joseph qui était à la chancellerie, à la primature peut-il repêcher la classe politique à laquelle il appartient ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :