Haïti/Covid-19 : Les États-Unis octroient 250 bouteilles d’oxygène à Haïti

Haïti/Covid-19 : Les États-Unis octroient 250 bouteilles d'oxygène à Haïti

Le gouvernement américain fait don de 250 bouteilles d’oxygène à Haïti à travers le Ministère de la Santé Publique et de la Population. Ces produits vont aider à fournir des soins aux personnes testées positives à la Covid-19, souligne dans un communiqué de presse, l’Agence Américaine pour le Développement International ( USAID) .

“Ces bouteilles aideront les hôpitaux d’Haïti à fournir les soins vitaux dont leurs patients ont besoin”, lit-on dans le communiqué .

.”Je suis fière que nous continuons à répondre aux besoins urgents d’Haïti dans la lutte contre la pandémie de COVID-19 avec le soutien des agences du gouvernement américain, notamment l’USAID, les centres de contrôle et de prévention des maladies et l’U.S. Southern Command, déclare le Chargé d’affaires a.i. des États-Unis en Haïti, Kenneth Merten.

Ce support se situe dans le cadre des efforts continus du gouvernement Américain pour répondre à la  COVID-19. 

“Je suis heureux de savoir que ce don de bouteilles  permettra aux patients d’avoir accès à l’oxygène sans interruption pendant leur traitement”, a déclaré de son côté, le directeur de mission de l’USAID, Christopher Cushing. 

Les 250 bouteilles seront livrées à sept hôpitaux.  Trois de ces hôpitaux prennent en charge des patients atteints de la maladie COVID-19 depuis l’apparition de la première épidémie de COVID-19 en mars 2020 : l’Hôpital Saint-Luke, l’Hôpital Universitaire de Mirebalais, et l’Hôpital de Bon-Repos (Hôpital de La Police).  Les quatre autres sites se trouvent dans la région sud d’Haïti, qui a été récemment touchée par le tremblement de terre du 14 août : l’Hôpital Saint-Boniface de Fonds des Blancs, l’Hôpital Sainte-Thérèse de Miragoâne, l’Hôpital Saint-Antoine de Jérémie et l’Hôpital Saint-Michel de Jacmel.

“Les États-Unis s’engagent à collaborer avec Haïti pour mettre fin à la pandémie de COVID-19, atténuer ses effets sociaux et économiques dévastateurs et être mieux préparés à d’éventuelles épidémies futures”, peut-on lire dans le communiqué de presse.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay