Haïti-Crise humanitaire : « Que des mesures soient prises » selon l’OEA

Haïti-Crise humanitaire : "Que des mesures soient prises" selon l'OEA

Au cours de la 53e Assemblée Générale de l’OEA tenue à Washington DC, du 21 au 23 juin derniers, les Ministres des Affaires étrangères de la région et le Secrétaire d’État Américain Antony Blinken ont adopté une résolution en faveur d’Haïti. Elle s’intitule « Pour un rétablissement immédiat de la sécurité, le renforcement de l’aide humanitaire et le soutien à la protection des droits de la personne et de la démocratie en Haïti ».

Haïti-Crise humanitaire : "Que des mesures soient prises" selon l'OEA

La 53e session ordinaire de l’Assemblée Générale des États des Amériques a bel et bien eu lieu, la semaine écoulée. Des Ministres des Affaires Étrangères de la région s’étaient réunis en compagnie du Secrétaire d’État américain Antony Blinken pour débattre de la nécessité de renforcer la culture de la responsabilité démocratique en assurant la promotion et la protection de l’égalité des droits humains dans les Amériques.

Au cours de l’Assemblée, une résolution a été adoptée en faveur d’Haïti. Celle-ci souligne que des mesures doivent être prises en urgence pour faciliter l’aide humanitaire dans le pays avec notamment le renforcement de la Police Nationale d’Haïti.

Selon l’Organisation des États Américains, les actions comprennent également une aide à la crise humanitaire qui affecte le pays et aussi l’organisation des élections dès que les conditions le permettront.

Par ailleurs, l’ancien diplomate Pierre Antoine Louis, qui intervenait sur un média de la capitale, a fait savoir que cette résolution adoptée par l’OEA ne va pas arranger les choses comme convenu. Pour lui, elle constitue un vœu pieux.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay