Haïti-Crise: L’association nationale des anciens élus locaux plaide en faveur d’un accord politique

Jovenel Moise peut laisser sa peau au palais national s'il veut rester au pouvoir à tout prix en résistant à la furie populaire !

L’Association nationale des anciens élus locaux plaide en faveur d’un accord politique pour sauver le pays après l’assassinat de Jovenel Moïse. Sans cet accord politique, le pays ne pourra sortir de la crise. Elle propose un plan national de développement pour 25 ans.

Dans cette note, l’association continue de dénoncer l’assassinat de Jovenel Moïse le 7 juillet dernier, qui plonge le pays dans un vide institutionnel.

Face à cette situation de crise, l’association nationale des élus locaux prône un plan de développement pour 25 ans avec tous les secteurs de la vie nationale, la libération des prisonniers politiques sans conditions, la mise sur pied d’un programme de désarmement, un programme de relance économique et organiser des élections entre autres.

Par ailleurs, elle plaide en faveur de la nomination d’un nouveau conseil électoral pour la tenue des élections dans le pays.

LIRE AUSSI

PressLakay