Haïti-Crise : le BSA dénonce et appelle la population à la vigilance

Haïti-Crise : le BSA dénonce et appelle la population à la vigilance

Le Bureau de Suivi de l’Accord de Montana (BSA) a dénoncé, dans une note publiée, mercredi 31 janvier 2024, une campagne de propagande orchestrée par la communauté internationale selon laquelle les acteurs haïtiens ne peuvent s’entendre pour résoudre la crise multidimensionnelle qui sévit actuellement dans le pays. Par la même occasion, il exhorte la population haïtienne à rester vigilante quant aux manœuvres de celle-ci visant à reconduire le PHTK dans les affaires courantes

Face à cette situation alarmante où le pays tout entier est davantage plongé dans une crise à multiples facettes, plusieurs personnalités de divers secteurs de la vie nationale demeurent convaincus que l’actuel Premier Ministre doit à tout prix laisser le pouvoir au plus tard mercredi 7 février prochain. Le Bureau de Suivi de l’Accord de Montana (BSA) fait aussi partie de ceux qui estiment que le neurochirurgien n’aura plus sa place à la Primature après cette date. Dans une note rendue publique, mercredi, cette structure dénonce les manœuvres du chef du gouvernement.

“Le pouvoir en place ainsi que la communauté internationale ont mis en branle toute une machine qui a établit un véritable chaos dans le pays afin de prouver que les acteurs politiques haïtiens n’ont pas la capacité de résoudre la crise multidimensionnelle”, a fait savoir le BSA.

Parallèlement, cette structure a mis en garde la population haïtienne contre tout agissement des acteurs locaux et internationaux et quant aux tentatives d’instaurer une énième version du PHTK. Selon la structure qui regroupe plusieurs personnalités de la vie nationale, le chef du gouvernement ne peut pas faire partie de la solution à la crise haïtienne et doit partir coûte que coûte.

À quelques jours de la date que le locataire de la Primature avait fixé pour laissé le pouvoir, plus d’un espèrent que celui-ci tiendra bien ses promesses. Dans le cas contraire, ils comptent accompagner la population haïtienne dans ses mouvements de revendications. Le Premier Ministre Ariel Henry va-t-il laisser le pouvoir le 7 février prochain ?

Dans nos archives

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay