Haiti-Crise : LIFHER s’engage et rêve d’une autre Haïti

0 56

La Ligue des Femmes Haïtienne pour le Renouveau (LIFHER) a organisé ce vendredi 28 Mai 2021, une conférence de presse pour présenter une proposition de sortie de crise et fixer leur position sur la situation actuelle du pays. Ce travail de proposition de sortie de crise est réalisé par un ensemble de femmes isssues de différentes institutions.

Cette organisation de femme avait organisé une causerie le 20 Avril dernier avec le professeur Etzer Émile sur l’implication des femmes dans la politique et les postes de décision. Ce débat était l’occasion pour les femmes de réfléchir sur divers sujets envue de proposer aux acteurs politiques une proposition de sortie de crise pouvant les aider à bien gérer la situation actuelle.

Elle veut la création d’un organe de médiation nationale qui sera chargée de faire la navette entre les différents protagonistes envue de conclure à un accord politique tout en impliquant des représentants de la communauté internationale comme facilitateurs .

Cet organe de médiation doit se former de sept membres:

  • Un (e)représentant(e)de la Fédération des Barreaux ;
  • Un (e)représentant(e) du CSPJ
  • Un (e) représentant (e) de la Conférence des rectorats de l’Université d’Haïti ;
  • Un (e)représentant (e) des associations patronales ;
  • Un (e) représentant (e)des associations des patrons des médias ;
  • Confédération des Haïtiens pour la réconciliation (CHAR)
  • Un (e) représentant (e) des Haïtiens vivant à l’Etranger.

Voici quelques points de cette proposition:

A) Le président Jovenel Moïse reste en poste jusqu’au 7 février 2022.
Si l’on se réfère à l’article 134.2 de la constitution amendée et des lois électorales, le mandat du président Jovenel Moïse est arrivé à terme depuis le 7 février 2021. Il dirige donc de manière illégale. Mais un fait est certain, légal ou pas, il continue à avoir les rênes du pouvoir, représente le pays au niveau international, prend des décisions de tout genre…etc.

Il va falloir que les secteurs de la vie nationale puissent se réunir sur son éventuel départ pour un dialogue sans exclusion et ce, pour le bien du pays et mettre de côté les intérêts personnels, les egos et bannir tout esprit clanique de rang et de classes sociales, de religions, d’idéologies politiques.

Les thèmes du dialogue :

A) Reddition des comptes de ceux qui ont dilapidé les fonds publics ; Répartition de la richesse nationale ; Un nouveau CEP selon la constitution ; Elimination du référendum pour la mise sur pied d’un comité spécial pour l’organisation d’une conférence nationale en vue de la refondation de la nation avec un plan de 50 ans applicable à tout président élu, tout gouvernement quel que soit leur parti politique ou idéologie.

Nouvelles implications des femmes ; Adoption d’un plan de développement durable sur une période de 25 ans en ayant soin de reconsidérer « Le Ministère des Conditions Féminines, aux droits de la femme » en « Ministère des Conditions Féminines, aux droits de la femme et de la Famille (MCFDF) » avec comme attributions, entre autres : Travailler à l’émergence d’une société haïtienne juste, équilibrée, égalitaire pour ses composantes des deux sexes.

B) Le président Jovenel Moise laisse le pouvoir avant le 7 février 2022.
a) Définir les modalités de la mise en place d’un gouvernement de réconciliation nationale tout en incluant la durée au pouvoir dudit gouvernement ;

b) Entente sur la conciliation du temps électoral au temps constitutionnel pour les prochaines élections ;

c) La feuille de route du nouveau Gouvernement contenant, entre autres : Création d’une commission de vérité et de suivi aux fins de réparations des victimes pendant les périodes de mobilisation antigouvernementale.

La ligue des Femmes Haïtiennes pour le Renouveau veut s’engager dans cette perspective pour mieux aider Haïti à s’en sortir de ce moment infernal et espérer une nouvelle terre pleine de tranquillité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More