Haïti: de l’institutionnalisation de la corruption dans l’administration publique

0 58

La corruption bat son plein en Haïti. Dans l’administration publique, elle devient la norme. Si on ne fait pas de la corruption on n’a pas sa place. De la Direction Générale des Impôts en passant par la douane, les finances publiques succombent sous le poids de la corruption généralisée. Une visite à l’Annexe de la DGI Delmas 19 en dit long.

Stop corruption
corruption au sein de l’administration publique haïtienne

« Dans l’entrée, une dizaine d’hommes se tiennent. Ils ne sont pas des agents de sécurité du bâtiment mais des facilitateurs ( Raketè). À chaque fois qu’une personne arrive, ils se chamaillent entre eux pour avoir la possibilité de la manipuler à leur guise. Ce sont eux qui vous demandent ce que vous êtes venus faire et qui vous dirigent vers un employé capable de satisfaire vos besoins », explique Marvens qui est lui aussi passé par-là.

« Dans mon cas, j’étais à la DGI de Delmas 19 pour une déclaration définitive d’impôts. Le jeune garçon qui était venu me parler m’avait proposé ses services pour que cela puisse se faire facilement. Sans avoir besoin de renseignement sur mes activités, il me demande 7 mille gourdes. Et voilà la grande foule qui y était déjà, vue la nécessité de quitter aussi vite, j’ai donné la somme réclamée. Avant midi, j’avais en main la déclaration définitive d’impôts », poursuit-il.

D’autres personnes qui étaient dans l’espace qui ont pris la voie normale n’ont pas trouvé le service pour lequel elles étaient à l’annexe de Delmas 19, ce jour-là.

L’ accointance entre des responsables et les facilitateurs

La relation entre les facilitateurs ( raketè) et des responsables au sein de la Direction Générale des Impôts n’est plus à dire.

 » Lorsqu’il a pris la somme entre mes mains, il est monté dans un bureau. Là, il a parlé avec un responsable pendant environ une minute. Je suis resté au seuil de la porte d’entrée. Il avait déjà ma carte d’identification nationale et le numéro d’immatriculation fiscale. En sortant du bureau, il me demande d’être patient, ça va se faire. Un peu plus tard, il me fait signe et me remet ma déclaration définitive d’impôt. D’autres personnes qui étaient là avant moi étaient encore en attente », poursuit Marvens précisant que le facilitateur ne lui a remis que la déclaration sans le livret contenant les détails et le directeur de l’Annexe l’a signé.

Dans certaines douanes, les responsables partagent la somme rentrée entre eux

C’est le gouverneur de la Banque Centrale qui a attiré l’attention du Ministère des Finances sur des suspicions de corruption au niveau de la douane. Même si la Direction Générale a démenti Jean Baden Dubois, il est un fait que la Douane marche au rythme de la Corruption, selon des témoignages.

Selon ces témoignages, dans les villes de provinces, la somme rentrée est partagée entre les cadres des bureaux. C’est par hasard qu’ils envoient de quoi à la direction générale, explique un douanier.

L’État perd plus de 400 millions de dollars à cause de la corruption par an, selon l’analyse de certains économistes. Mais malgré cette vaste corruption qui gangrène l’administration publique, aucun souci de modernisation n’a pourtant été fait montre de la part des autorités. L’État continue de perdre de fortes sommes qu’il pourrait facilement empêcher.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More