Haïti: dégradation du climat sécuritaire, le Mouvement des Citoyens pour la Réforme de l’État pointe du doigt le CSPN

0 29

Dans une note en date du 11 avril 2022, le Mouvement des Citoyens pour la Réforme de l’État ( MOCERE) dit constater que la situation sécuritaire se détériore de manière préoccupante dans le pays avec la recrudescence des cas de vols, d’enlèvements et d’assassinats spectaculaires dans le pays. Il se désole du fait que rien n’est fait par le CSPN pour améliorer cette situation.

Il rappelle que le Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) composé du Premier Ministre, du Ministre de la Justice, du Ministre de l’intérieur et du Directeur Général de la PNH sont payés par les contribuables haïtiens pour donner des résultats.

« Le mouvement souligne que la sécurité est la première des libertés, et c’est la responsabilité de l’État. Le droit à la tranquillité est un droit fondamental qui doit être garanti à chaque citoyen.
La situation actuelle en Haïti ne favorise pas un climat d’investissement », ajoute le mouvement dans cette note de presse.

Le Mouvement des Citoyens pour la Réforme de l’Etat demande au CSPN de faire le bilan de son échec en matière de sécurité et de protection des vies et des biens et d’annoncer des mesures drastiques pour combattre l’insécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More