Haïti : des dizaines de militants politiques ont marché contre le kidnapping à Port-au-Prince

0 30

 
 
Des dizaines de militants politiques ont marché dans les rues de la capitale ce mercredi 29 décembre 2021. Dénoncer l’insécurité, libérer les prisonniers politiques, dénoncer la cherté de la vie constituaient le cahier de doléances des manifestants. Ces derniers étaient très critiques à l’endroit du premier ministre Ariel Henry qui, selon eux, se montre insensible face aux atrocités des gangs armés sur la population civile. 
 
Présents à la manifestation, le porte-parole du parti politique mouvement patriotique populaire dessalinien (MOPOD) André Raphaël et le porte-parole de l’organisation du peuple en lutte (OPL), Danio Syriac critiquent le silence complice des autorités de l’état face aux actes de criminalité qui grandissent dans le pays.
 
De son côté, l’activiste politique, Cémélus Pierre alias Killick réclame la libération des prisonniers dits politiques tout en dénonçant leurs conditions d’incarcération.
 
Par ailleurs, l’ancien détenu croit que la démission du premier ministre Ariel Henry sera la première étape vers la solution de la crise actuelle.
 
En ce sens, Cémélus Pierre, Danio Siriack et André Raphaël plaident en faveur de l’application de l’accord Montana .Ce document favorisera la formation d’un gouvernement doté de personnalités honnêtes et compétentes, laissent-ils entendre.
 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More