Haïti: du Complexe la promenade à l’Hôtel Karibe, Livres en Folie, 28 ans au service de la culture haïtienne

0 27

La 28ème édition de Livres en Folie s’est tenue ce jeudi 16 juin à Pétion-Ville. Plusieurs centaines de personnes ont répondu à l’appel dont le chef du gouvernement Ariel Henry. De l’avis de Frantz Duval rédacteur en Chef du Journal Le Nouvelliste, Co- Organisateur de cette activité, 108 auteurs ont pris part à cette 28ème édition pour 1200 titres disponibles. Il s’est décerné un certain satisfecit du déroulement de l’activité en dépit de certaines irrégularités.

Foire du livre
28ème édition de livres en folie

C’est une véritable marée humaine dans un espace petit pour un tel événement. La grande Salle de l’hôtel Karibe ne pouvait contenir les plusieurs centaines de personnalités de toutes classes sociales présentes pour cette 28ème édition. Sur la grande Cour de l’Hôtel c’était encore la même situation dans une ambiance de convivialité et de respect. Frantz Duval de Le Nouvelliste revient sur le parcours de cette grande foire du livre.

« Tout a commencé au Complexe la Promenade en 1995. Si vous arrivez aujourd’hui là-bas vous pouvez vous demander comment a t-on fait à cette époque. Quand ce premier espace devient petit, on a pris une partie de la rue. Quand ça devient encore trop petit, on a descendu au Cercle Bellevue non Loin de Bourdon. Cercle Bellevue devient plus tard trop petit, on est allé au Parc Historique de la Canne à Sucre puis au Champ de Mars. Ce dernier s’il n’est pas trop petit avait ses propres problèmes. On est allé au Parc Unibank et aujourd’hui on est à l’Hôtel Karibe pour un petit Livre en Folie », Raconte Frantz Duval.

Le Rédacteur en chef de Le Nouvelliste reconnait certaines difficultés liées à l’espace, mais affirme qu’il fallait trouver un espace plus sûr où l’activité pouvait se dérouler sans difficultés.

« Livres en Folie n’a pas de concurrents. Bon temps mauvais temps, on est là. Donc la quantité de gens qui se sont déplacés pour venir prendre part à cette activité traduit réellement la volonté des intéressés de rencontrer les auteurs puisqu’autrefois ils les connaissaient que dans les livres.

Les invités d’honneur émerveillés par l’ambiance

Louis Philippe Dalembert et Pierre Raymond Dumas étaient les deux invités d’honneur à cette 28ème édition. Pour le dernier cité, il dit n’aimer pas signé de livres. Il s’agit d’un exercice difficile d’ autant qu’il y avait beaucoup de personnes qui sont venues retirer leurs ouvrages de prédilection, précise t-il. L’auteur de « Cette transition qui n’en finit pas » explique qu’il est l’un des plus anciens à prendre part à cette activité faisant promotion de la littérature haïtienne.

« Avant l’édition de 1995 j’avais un ouvrage avec lequel j’avais pris part à la première édition », se souvient l’écrivain qui se dit émerveillé par l’ambiance et l’engouement des participants.

De son coté, Louis Philippe Dalembert qui vient d’avoir une année remplie avec de nombreuses distinctions notamment avec Milwaukee Blues, a indiqué que :

« Livres en Folie c’est la plus grande foire du livres réalisée en Haïti. Je regrette qu’en 2020 j’étais invité d’honneur et en raison de la Covid-19, je ne pouvais venir. Je me réjouis de pouvoir venir participer dans mon pays à une si grande activité », a succinctement lâché le prix Goncourt Belgique 2022 tout en félicitant l’ambiance dans laquelle se déroule l’activité.

Le Gouvernement salue l’initiative et se montre élogieux envers les invités d’honneurs

Présent à cette activité accompagné de son ministre de la culture Ariel Henry se dit heureux de venir à Livres en folie, à la rencontre des organisateurs de ce grand événement culturel, ainsi que des auteurs, des opérateurs de la chaine du livre et des deux invités d’honneur : Louis Philippe Dalembert et Pierre-Raymond Dumas.

Il félicite les initiateurs de Livres en folie, pour ce que cette grande foire représente en tant qu’espace confirmé de créativité et en tant que vitrine de la production littéraire.

Il salue l’importance de l’œuvre de Louis Philippe Dalembert et le travail titanesque de Pierre-Raymond Dumas. Leur prodigieuse publication constitue un apport considérable à la littérature qui consacre les valeurs, notre identité et notre imaginaire.

Pour sa part, la ministre de la culture et de la Communication, Emmelie Prophète félicite les initiateurs de cette initiative de promotion de livres. Elle se réjouit qu’après des années en ligne cette grande foire du livre retrouve ses fans en présentiel.

Si l’espace de l’Hôtel Karibe paraissait petit pour accueillir cette édition, il faut souligner que les organisateurs se sont donnés un certain satisfecit et ont maintenu le rendez-vous pour l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More