Haïti/ Économie: des ouvriers de la SONAPI protestent en faveur d’un salaire minimum de 1500 gourdes

Haïti/ Économie: des ouvriers de la SONAPI protestent en faveur d'un salaire minimum de 1500 gourdes

Des ouvriers de la Société Nationale des Parcs Industriels ( SONAPI) ont organisé un mouvement de protestation ce mercredi 9 février ,sur la route de l’aéroport. Les protestataires entendaient réclamer un salaire minimum journalier estimé à 1500 gourdes.

Haïti/ Économie: des ouvriers de la SONAPI protestent en faveur d'un salaire minimum de 1500 gourdes
protestation des ouvriers/ cp: CNOHA

 Les protestataires, très remontés, ont lancé des propos hostiles aux patrons des différentes usines. Ils qualifient leurs employeurs d’exploiteurs.

Les manifestants ont érigé des barricades de pneus enflammés et des pierres tout au long de la route de l’aéroport jusqu’à l’entrée de la SONAPI, rendant cet axe routier difficile d’accès.

Les forces de l’ordre ont dû intervenir en faisant usage de gaz lacrymogène et de balles en caoutchouc.

Bilan: Neuf personnes sont blessées dont une employée enceinte, confie Thony Sainfy, Coordonnateur Général du SOTA-BO.

Alors que les ouvriers des factories réclament une augmentation du salaire minimum, le Conseil Supérieur des Salaires les invite au calme et la patience. Le CSS annonce, dans une note de presse, que des dispositions sont en cours en vue de fixer les salaires minima pour les différentes branches d’activités du secteur privé des affaires. 

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay