Haïti/ Économie :  » le budget 2021-2022 est un budget de correction « , estime l’Économiste Riphard SERENT 

0 32

L’économiste Riphard SERENT qualifie le budget de l’exercice fiscal en cours de budget de correction. Ce document vient de mettre de l’ordre dans une situation de finances publiques peu claire, explique le professeur d’université qui salue la sincérité des prévisions de recettes dans le budget.

Riphard Serent, professeur d’université

Le budget de l’exercice fiscal en cours est évalué à  210.5 milliards de gourdes dont 57 % soit 120.1 milliards de gourdes de cette enveloppe provient des recettes courantes.

Le secteur économique dispose de 19% du budget national. Alors que dans un pays sous développé comme Haïti ce secteur devrait être une priorité pour l’avancement du pays, déplore l’économiste.

Les autorités tablent sur une croissance de l’ordre de 0.3% pour l’année fiscale 2021-2022. Selon l’économiste, pour le budget à venir, Haïti aura besoin d’au moins 6% de croissance pour améliorer sa situation dégradante. Pourtant, le montant alloué aux salaires est plus élevé que celui réservé à l’investissement, regrette-t-il.

Pour connaitre une amélioration au niveau de l’économie haïtienne aux cours des années à venir, M. Sérent croit que les autorités concernées doivent prendre en main leur responsabilité en vue, entre autres, de faciliter des investissements directs dans l’économie. 

Les ministères de l’éducation nationale, de la justice et de la sécurité publique, des travaux publics, transports et communications disposent des enveloppes les plus importantes du budget soit respectivement 27, 19 et 16 milliards de gourdes

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More