Haïti – éducation: Le stress de la rentrée scolaire pour les parents héroïques

0 27

IMG 20190909 WA0013 - PressLakay - Haïti

Entre rires et larmes, en regardant une fillette prépare son premier sac à dos. Les yeux pleins d’interrogations et les mains moites, elle se dirige vers la porte de son école et les trois ingrédients importants pour se parents sont le courage, la curiosité et le sourire.
Que ce soit l’entrée de la classe Kindergaten, le passage à l’école secondaire, un changement d’école ou un retour en classe, la rentrée scolaire est un stresseur et peut devenir un événement anxiogène pour parents et enfants cette année. Des enfants d’âge scolaire ont de sérieux problèmes de stress. Notre Haïti, en constante évolution, place les jeunes devant beaucoup plus de défis qu’autrefois.
Bien souvent, la rentrée est associée à un petit deuil. Le deuil des vacances, des plaisirs que nous avions choisis, du sentiment de liberté. Rien ne nous empêche de nous offrir des parenthèses de vacances. Mais cette année, cest différente où les parents doivent penser au quotidien avec l’insécurité qui ronge le pays, un pays qui ne dirige ni gouverner.

Tentons donc de mobiliser l’énergie de notre enfant sur ce dont il a le contrôle, le choix des articles scolaires, la préparation des lunchs, le choix de la tenue vestimentaire, le taux de l’inflation qui est à 19.1%. Est-ce que ses parents sont victimes du changement de ce système?

Reprenons le contrôle sur la façon dont on perçoit le retour en classe. Nos médias abondent d’informations sur les bienfaits de certains comportements pour assurer une rentrée scolaire réussie. Tous prônent l’organisation, le retour à une routine graduelle ainsi qu’une bonne communication comme étant les piliers d’un encadrement favorable au retour en classe. Ce trio est effectivement essentiel pour construire une base de sécurité pour nos enfants.
La façon avec laquelle les parent va aborder le retour en classe aura un grand impact sur la perception qu’en aura l’élève. L’enfant apprend par imitation. Des résultats de recherches diverses, démontrent que les expériences positives vécues par l’enfant et sa famille contribuent fortement à une rentrée scolaire réussie. L’Etat n’a rien organisé et ajouté de la folie durant cette période mais la rentrée demeure toujours difficile et les enfants semblent préoccupé par le stress.

L’important est que les enfants se sentent entendus et accueillis pour ce qu’il vit. Même si pour l’adulte, certaines peurs peuvent sembler irrationnelles, il ne faut pas les banaliser. Une fois reconnue, il est possible de trouver des solutions pour les peurs. La peur de se sentir seul, seul face a l’insécurité, seul face a ses faims, seul face a cet État qui promet ciel et terre pendant qu’il n’a rien.
Parce qu’en bout de ligne, il est beau ce moment où nous constatons que nos enfants embrasse l’autonomie, se développe et progresse dans ses apprentissages avec curiosité et ses parents héroïques qui bravent le danger pour emmener les enfants à l’école.

Robinson Jerome

Twitter : @robinsonjerome8

Gmail : jeromerobinson64@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More