Haïti/ Élections : La FBH refuse de désigner des avocats dans le processus de formation des tribunaux électoraux

Haïti/ Élections : La FBH refuse de désigner des avocats dans le processus de formation des tribunaux électoraux

La Fédération des Barreaux d’Haïti décline la demande du Conseil Électoral Provisoire de soumettre deux listes d’avocats devant former des tribunaux électoraux et référendaires. La FBH tient cette disposition, arguant que le CEP actuel ne jouit d’aucune légitimité pour organiser les prochaines échéances électorales, lit-on dans une correspondance responsive adressée à la Présidente de l’organisme électoral, Me Guylande MÉSADIEU.

À en croire la Fédération des Barreaux d’Haïti, les conditions politique et sécuritaire ne sont pas réunies pour réaliser des compétitions electorales dans le pays. C’est en ce sens que la FBH juge surprenante la volonté du CEP dirigé par Guylande MÉSADIEU d’organiser des scrutins électoraux.

En définitive, cette entité de la basoche estime que l’heure est grave et réclame de tout un chacun un dépassement de soi au profit de l’intérêt général.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay