Haïti/ Élections : Le Secteur Démocratique et populaire minimise le calendrier remanié

Haïti/ Élections : Le Secteur Démocratique et populaire minimise le calendrier remanié

Le secteur Démocratique et populaire minimise le calendrier électoral remanié publié par le conseil électoral provisoire dirigé par Me Guylande MÉSADIEU. Ce regroupement politique continue de plaider en faveur d’un accord de sortie de crise avant de plancher sur le processus électoral. 

Le Porte-parole du secteur Démocratique et populaire rejette d’un revers de main le calendrier remanié d’opération électoral transmis au premier ministre Ariel Henry. De l’avis de Me André Michel, le CEP de Guylande MÉSADIEU n’a aucune qualité pour engager le pays dans un processus électoral. Arguant que les membres de l’organisme électoral actuel n’ont pas prêté le serment constitutionel devant la cour de cassation. 

L’opposant farouche au régime PHTK qualifie d’ursupateurs de fonction les conseillers électoraux en poste. 

Par ailleurs, le dirigeant Politique renouvelle son engagement à travailler avec les acteurs de la classe politique et de la société civile en faveur d’un accord consensuel et inclusif en vue de trouver une issue à la crise Politique. 

Rappelons que le premier tour des présidentielles, des législatives et le référendum constitutionel est fixé au 7 Novembre alors que le second tour des compétitions électorales est programmé Pour le 23 Janvier 2022.

LIRE AUSSI

PressLakay