vipergirls
https://ass2ass.pro big ass teen stepsis demi lopez gets railed real good.
glamorous amateur legal age teenager gal.http://viet69hd.com

Haïti-Insécurité: L’agence Presslakay s’insurge contre l’inaction des autorités

0 11
Subscribe to our newsletter

Le phénomène de l’insécurité auquel fait face le pays depuis plusieurs années atteint désormais son paroxysme. Kidnapping, vols, viols, assassinat constituent le lot du quotidien des haïtiens. Tous les secteurs sont touchés. Mais les autorités assistent comme les membres de la population à la descente aux enfers du pays.

Pour la semaine écoulée et le début de cette semaine, plus d’une dizaine de cas de kidnapping ont été enregistrés dans la capitale. Les cas qui n’ont pas été dévoilés dans la presse ne sont pas pris en compte.

La police aux abonnés absents

Lors de la dernière conférence de presse de la Police Nationale, la porte parole de l’institution avait évoqué plus 1250 arrestations réalisées à travers le pays dans le cadre de son opération baptisée « mache pran yo ». Cependant, les groupes armés continuent de terroriser la population et décapitaliser certaines familles. C’est innaceptable et inconcevable dans un pays où il y a des dirigeants qui perçoivent des taxes et impôts des citoyens et en retour ne sont pas à même de garantir au moins la sécurité de ces citoyens.

L’insécurité, source de l’exode massif des jeunes

Les événements des 6 et 7 juillet 2018 ont basculé le pays dans une spirale de violence. Des scènes de pillages d’entreprises privées et des manifestations anti-Jovenel marquées d’actes violences ont repris après une accalmie sur la présidence provisoire de Jocelerme Privert. Pour mater les mouvements contre le régime en place, des proches de l’équipe auraient distribué à tord ou à raison des armes dans les principaux quartiers populaires de Port-au-Prince. Anel Joseph imposait ses lois à Village de Dieu, Christla opère à Tibois, Ti lapli prend en otage les habitants de Gran Ravin, lanmò san jou fait bon lui semble dans la commune de Croix-des- Bouquets et l’ex-policier devenu chef de gang Jimmy Chérisier alias barbecue et consorts noircissent le quotidien des riverains de plusieurs quartiers de la région métropolitaine de Port-au-Prince. 

Les massacres, les actes d’enlèvement et les séries baptisées «pays lock» ont poussé plusieurs jeunes à fuir le pays. Ils sont partis à la recherche d’autres cieux plus cléments. Ils se sont installés en République Dominicaine, au Chili, au Brésil ou d’autres pays de l’Amérique latine.

Le pourrissement du climat sécuritaire du pays au cours de l’année 2021 pousse des jeunes à la recherche d’emplois, des universitaires, des professionnels et des entrepreneurs à fuir le territoire national. S’en est suivi, une fuite de capitaux en direction notamment de la République Dominicaine. Dans l’intervalle, les dirigeants haïtiens se contentent à faire des tractations autour d’un accord politique alors que les bandits armés franchissent les limites inimaginables au vu et au su de tous.

L’assassinat du diacre Sylner Lafaille et l’enlèvement de son épouse Marie Marthe Laurent Lafaille devrait être la dernière goutte qui fait déborder le vase de l’insécurité. Ce crime de trop doit nous interpeller tous pour exiger aux autorités concernées qu’elles garantissent la sécurité de la population ou qu’elles tirent la révérence.

Ce climat d’insécurité généralisée n’est pas sans conséquence sur le système éducatif. Les écoliers vivent dans la plus grande peur. Ils prennent le chemin de l’école avec beaucoup d’inquiétudes. D’où leurs échecs aux examens. Certains parents sont obligés d’envoyer leurs enfants en République Dominicaine pour fuir l’action des gangs qui imposent leurs lois dans le pays.

Ce constat n’est pas différent dans le milieu universitaire. Certains étudiants, sur demande de leurs parents, ont abandonné leur faculté, d’autres se sont rendus en République voisine pour continuer.

L’insécurité a des répercutions sur les activités culturelles

L’insécurité qui gangrène le pays a de conséquences sur tous les secteurs de la vie nationale et le secteur culturel en particulier. Depuis quelques temps, les groupes musicaux haïtiens, très chéris par le public sont obligés de rester en déhors du pays pour jouer de programmes ou bien se rendent en république voisine. Les promotteurs culturels, les artistes qui sont obligés de rester dans le pays ont du à mal vivre cette situation difficile. Les bals ne peuvent plus faire de recette. Les gens ne se déplacent plus.Les bars, les restaurants dansants sont désertés. La vie nocturne n’existe plus. Roberto Martino, lead vocal et chanteur du groupe T-vice, lors de sa récente sortie autour de l’album de T-Vice » Majestic » était clair. « Les fans haïtiens peuvent espérer le groupe pour la période hivernale. Mais à condition que le climat sécuritaire soit améliorée ».

Le premier ministre Ariel Henry ne s’en occupe pas trop

Le premier ministre Ariel Henry, en sa qualité de chef du Conseil Supérieur de la Police Nationale d’Haïti depuis son arrivée en poste n’a rien fait pour aider la population qui vit l’enfer sur terre. Il multiplie des rencontres, plaide pour son accord politique, reléguant ainsi la sécurité du pays au second plan, c’est inacceptable M. le premier ministre.

Nous, au niveau de Presslakay comme média, nous sommes des avant-gardistes, nous ne pouvons plus tolérer ce qui se passe dans le pays.

Ainsi, nous demandons à ceux qui sont appelés à diriger et de fait dirigent le pays et qui ne peuvent garantir la sécurité des citoyens, qu’ils démissionnent.

Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
russian old mom dukke the philanthropist.http://xxxhub.online el toto mas carnudo.
pamela troia story. http://www.xxnx.rocks/
rajwap

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More