Haïti-Insécurité: le Réseau National des Magistrats Haïtiens dénonce une tentative d’enlèvement contre la juge Annie FIGNOLÉ

Haïti-Insécurité: le Réseau National des Magistrats Haïtiens dénonce une tentative d'enlèvement contre la juge Annie FIGNOLÉ

Le Réseau National des Magistrats Haïtiens dénonce une tentative d’enlèvement contre la juge Annie Fignolé, le dimanche 13 mars à Delmas. 

Haïti-Insécurité: le Réseau National des Magistrats Haïtiens dénonce une tentative d'enlèvement contre la juge Annie FIGNOLÉ
Juge Ikenson Edumé

Le RENAMAH exige l’ouverture d’une enquête en vue d’identifier les auteurs de cet acte.

Le Réseau National des Magistrats Haïtiens (RENAMAH) dit avoir appris avec stupéfaction l’alarmante nouvelle d’une tentative d’enlèvement contre la Magistrate Annie FIGNOLÉ, juge et juge d’instruction au Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince.

À travers une note de protestation, le RENAMAH se dit consterné face à la montée de l’insécurité dans le pays particulièrement dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince.

“Face à cette accablante situation, le RENAMAH exige qu’une enquête soit diligentée par les autorités compétentes aux fins de trouver les auteurs, co-auteurs et/ ou complices de cette tentative d’enlèvement suivie d’une tentative d’assassinat”, lit-on dans la note de protestation, portant la signature du juge Ikenson EDUMÉ, Président du Réseau National des Magistrats Haïtiens.

Le RENAMAH en profite pour préconiser  la vigilance et la prudence à tous les magistrats en ce moment de trouble.

LIRE AUSSI

PressLakay