Haïti/Insécurité : Le RHEPS pleure l’assassinat de l’informaticien Feignel Fanelson Faldony

Haïti/Insécurité : Le RHEPS pleure l'assassinat de l'informaticien Feignel Fanelson Faldony

Le Réseau Haïtien d’Éducation et de Promotion de la Santé pleure l’assassinat de l’un de ses membres, Feignel Fanelson Faldony, dans la fussillade perpétrée à Delmas 32 dans la nuit du Mardi 29 au Mercredi 30 Juin dernier. La disparition brusque et brutale de ce brillant informaticien/ graphiste est une grande perte pour le pays, en particulier pour le RHEPS, lit-on dans une note de presse du réseau.

Le Réseau Haïtien d’Éducation et de Promotion de la Santé se dit atterré et indigné suite au carnage ayant coûté la vie à son membre, l’informaticien Feignel Fanelson Faldony, au Journaliste Diego Charles et à la militante Politique Marie Antoinette Duclaire.

 » Ces actes de barbarie sont une manifestation certaine de la banalisation du droit à la vie qui prévaut en Haïti depuis plusieurs années « , commente dans la note de presse, Eddy Robenson, Président du RHEPS.

Cette structure de la société civile profite de cette occasion pour dénoncer un climat de terreur instauré dans le pays. Cette situation d’insécurité provoque la fuite des jeunes, des cadres et des potentiels investisseurs, déplore le RHEPS .

Le Réseau Haïtien d’Éducation et de Promotion de la Santé enjoint les autorités en place à assumer leurs responsabilités ou tout simplement à tirer la révérence.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay