Haïti-Insécurité: les Nations-Unies tirent la sonnette d’alarme face aux violents affrontements à Cité Soleil

Haïti-Insécurité: les Nations-Unies tirent la sonnette d'alarme face aux violents affrontements à Cité Soleil

Depuis plus d’une semaine, la commune de Cité Soleil est en proie aux violences des gangs armés rivaux. Aucune information ne révèle les causes de ces affrontements alors que des tirs sporadiques sont entendus au quotidien. Le bilan des dégâts reste incertain.

Haïti-Insécurité: les Nations-Unies tirent la sonnette d'alarme face aux violents affrontements à Cité Soleil

Le Bureau des Nations- Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA – Haïti) a indiqué, dans un rapport publié, dimanche 23 avril 2023, que la situation sécuritaire et humanitaire dans la commune de Cité Soleil a atteint un niveau alarmant. Il précise que près de 70 personnes ont été tuées ainsi qu’une quarantaine autres blessées par balles ou armes blanches entre le 14 et le 19 avril.

« Entre le 14 et le 19 avril 2023, des affrontements entre gangs rivaux ont entrainé la mort de près de 70 personnes parmi la population. Une quarantaine de personnes ont été blessées par balles ou par armes blanches. Parmi ces victimes, on dénombre 18 femmes tuées et 12 blessées, et au moins deux mineurs ont perdu la vie », a précisé la Coordonnatrice Humanitaire en Haïti, Ulrika Richardson.

En plus de la violence armée, l’OCHA-Haïti a mis en garde contre l’insécurité alimentaire qui touche la population de cette commune ainsi qu’une reprise de l’épidémie de choléra suite aux pluies diluviennes des dernières semaines. Le Bureau déplore ainsi les dégâts causés par ces dernières.

« La commune de Cité Soleil est inondée par les déchets de la capitale. Par conséquent, les ordures bloquent complètement l’accès au quartier de Brooklyn et aucun véhicule, y compris les camions-citernes, ne peuvent y accéder. La situation est propice à une reprise de l’épidémie de choléra et à la propagation d’autres épidémies. » s’est-il plaint.

Par ailleurs, l’OCHA-Haïti a mis l’accent sur l’impératif de fournir une aide humanitaire aux résidents de cette commune en proie aux violences perpétrées par les gangs. Il réclame aussi la protection du personnel et des infrastructures sanitaires, éducatives et humanitaires.

Depuis plus d’une semaine, les résidents de divers quartiers de la commune de Cité Soleil sont restés enfermés chez eux à cause des gangs armés qui s’affrontent quotidiennement. Un cas similaire à celui de la localité de Source Matelas dans la commune de Cabaret. Les autorités concernées n’ont pas encore réagi.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay