Haïti-insécurité:  » Michel Martelly est le cerveau des violences armées en plaine du Cul-de-Sac », révèle le parti « VIV AYITI »

0 13

Le parti Politique VIV AYITI accuse l’ex-président Michel Martelly dans les conflits entre gangs armés en plaine du Cul-de-Sac la semaine écoulée. Évincer Frantz Elbé à la direction générale de la Police de la nationale pour incapacité à résoudre l’insécurité, est l’objectif de ces violences armées,  révèle l’organisation politique. 

Organisation Socio politique Viv Ayiti

Écarter Frantz Elbé de la tête de la police nationale est à la base des conflits armés éclatés la semaine écoulée à l’entrée Nord de la capitale. C’est le porte-parole du parti politique VIV AYITI qui a fait ces révélations.

Selon les explications de Rony Timothée, l’ancien président Michel Martelly veut la révocation de Frantz Elbé à la direction générale de la PNH pour prendre le contrôle de l’institution dans une perspective électorale.  Des individus armés à la solde du dirigeant du Parti Haïtien Tèt Kale auront les coudées franches pour faire basculer les prochaines élections en faveur du Camp PHTK, dénonce Rony Timothée. Ce dernier crie au scandale. Il s’oppose à tout renvoie de l’actuel DG de la Police nationale.

Félicitant les efforts déployés par Frantz Elbé pour freiner la course des gangs, le responsable de VIV AYITI encourage la population à accompagner la police dans la lutte contre les bandits.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More