Haïti-Insecurité: Nos Petits Frères et Soeurs ferme ses portes en signe de protestation contre l’enlèvement d’une employée

prêtre Jean Yves Médidor kidnappé

L’Organisation nos Petits Frères et Soeurs annonce la fermeture de ses institutions en signe de protestation contre l’enlèvement de Marie Bénicia Benoit employée de cette entité. L’information a été rendue public par l’institution via à une note de presse.

L’organisation nos Petits Frères et Soeurs et la Fondation Saint Luc disent avoir appris avec consternation la nouvelle de l’enlèvement de Marie Bénicia Benoit ce mercredi 25 août à Santo 19, alors qu’elle était en route pour regagner son travail.

Mme Benoît travaille au sein des institutions citées plus haut comme technicienne en laboratoire et fidèle collaboratrice de l’hôpital Saint Damien et la Clinique Prénatale de Saint Luc depuis une quinzaine d’années.

Pour protester contre cet enlèvement, elles annoncent la fermeture de toutes leurs institutions: L’hôpital Saint Damien, le Centre Germaine pour Handicapés à Tabarre, le service de thérapie et l’école de Saint Hélène de Kenscoff entre autres.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay