Haïti-Insécurité: plus d’une cinquantaine de femmes et filles victimes de viol collectif, selon KRIFA

0 197

L’organisation Kri Fanm Ayiti (KRIFA) dénonce des cas de violence et de viol collectif perpétrés contre des femmes et filles depuis plusieurs mois dans le pays. Dans un communiqué de presse paru le 10 septembre, KRIFA révèle avoir répertorié plus d’une cinquantaine de cas. Ces crimes odieux, perpétrés par des hommes armés, ont été recensés à Cité soleil, la Saline, Crois-des-Bouquets précisément à Canaan, entre autres rapporte l’organisation de défense des droits de la femme.

Communiqué de presse

L’organisation de défense des droits de la femme KRI FANM AYITI (KRIFA) déplore et dénonce énergiquement les différents cas de violence et de viol collectif perpétrés contre des femmes et des filles depuis plusieurs mois à travers tout le territoire national particulièrement dans certaines localités de la zone métropolitaine.

Les différents rapports font état plus d’une cinquantaine de femmes et mineures qui sont récemment victimes de viol collectif et de maltraitance par les bandits armés à Cité soleil, à la Saline, à Crois-des-Bouquets précisément à Canaan pour ne citer que ceux-là.

Ces crimes odieux qui, sûrement vont laisser des séquelles psychologiques chez les victimes, devraient soulever l’indignation et la colère de tous, car ils sont les conséquences du non respect des obligations de l’Etat haïtien en matière de sécurité et de protection de tous ses citoyens et de toutes ses citoyennes. En ce sens, KRIFA invite les victimes à porter plainte afin d’engager la responsabilité de l’Etat.

KRIFA, dans ces moments de troubles, renouvelle plus que jamais son engagement dans la lutte pour le respect des droits des femmes et des filles et exhorte le Commissaire du gouvernent, défenseur de la société, à mettre l’action publique en mouvement contre les auteurs et les complices de ces actes criminels légalement punis par la législation haïtienne.

KRIFA profite de l’occasion pour porter à la connaissance de toutes les femmes et filles, victimes d’agression physique et sexuelle, qu’elle est prête et disponible à leur accompagner. Elles peuvent appeler aux 33338160/ 29450040 ou passer au bureau situé à Carrefour, Mon repos 50#10.

Fait à Carrefour, le 10 octobre 2022

Guerlyne Résidor Directrice Exécutive

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :