Haïti – insécurité: selon un rapport de l’ONU, pour les neuf derniers mois de l’année 2019, 34 policiers ont été tués

0 0

img 20191004 wa0048 977185215 - PressLakay - Haïti

En dépit des conditions inappropriées dans lesquelles les policiers haïtiens ont travaillé ces dernières années, le nombre de décès qu’enregistre l’institution policière a augmenté sérieusement en 2019 par rapport à l’année dernière.

En effet, dans un rapport d’enquête publié récemment par le secrétaire général des Nations-Unies M. Antonio Guterres puis acheminé au conseil de sécurité de l’ONU, les enquêteurs de la Mission des Nations Unies pour l’appui à la justice en Haïti (Minujusth), disent avoir recensé le décès de 34 policiers en Haïti entre la période du 1er janvier 2019 au 24 septembre dernier dans l’exercice de leurs fonctions.

Alors que, durant les douze mois de l’année dernière, le nombre de décès au sein de la Police Nationale d’Haïti était de 17. Ce qui prouve une augmentation de 100% de la quantité de décès au sein de la police nationale au cours des neufs derniers mois.

Selon le rapport du secrétaire général des nations-unies produit avec la (Minujusth), ces actes de criminalité ont été produits pour la plupart dans la région métropolitaine de Port-au-Prince où le taux de criminalité ne cesse de s’augmenter au jour le jour.

RICHEMOND Johnson

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More