Haïti-Insécurité : une association appelle les autorités concernées à clarifier le dossier de familles impliquées dans le trafic d’armes

0 10

Une liste comportant des noms de 14 familles qui font le commerce d’armes à feu et munitions en Haïti qui porte les signatures de Amos Zéphirin et Louis Gonzague Day est en circulation sur les réseaux sociaux. Le premier est l’actuel directeur général du ministère de l’intérieur et le second fut ancien ministre du MICT. L’organisation baptisée regroupement des femmes de Port-au-Prince dénonce une campagne d’intoxication à l’encontre de Amos Zéphirin.

Le document en circulation daté du 5 Avril 2021 est faux, indique le regroupement des femmes de Port-au-Prince. Jusqu’à date, aucune correspondance signée de Amos Zéphirin n’a été acheminée au feu président Jovenel Moïse autour d’une quelconque liste de familles impliquées dans le traffic d’armes et munitions en Haïti.

Cette lettre est l’œuvre d’un camp politique aux pratiques macabres et malhonnêtes, dénonce cette association à travers une note.

C’est une campagne d’intoxication visant à nuire politiquement l’actuel directeur général du MICT, s’insurgent les membres du REFAP.

En effet, il revient aux anciens dirigeants de l’État dont l’ex-ministre de la justice et la Commission Nationale de Désarmement et de Reinsertion de fournir des explications sur l’existence éventuelle d’une liste de familles trafiquant d’armes et de munitions dans le pays, lit-on dans la note.

Cette structure de femmes encourage les autorités concernées à apporter des clarifications sur ce dossier.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More